actus

6 festivals d’octobre pour aller de découvertes en découvertes

6 festivals d'octobre pour aller de découvertes en découvertes

Petit tour d’horizon des festivals qui font la part belle aux découvertes en octobre. Pour être un véritable défricheur de talents, il ne suffit pas de s’appuyer sur des têtes d’affiche. Il faut aussi avoir du flair et prendre des risques dans sa programmation. La preuve par six.

Des Primeurs, du « Wild Love », du hip-hop vernaculaire, des sensations Pitchfork, une aventure Nantaise et une mecque des « indés ». Octobre est le mois parfait pour balayer les feuilles mortes et préparer l’avenir avec de futurs grands noms.

  • Les talents de demain découverts en Primeurs de Massy

Les Primeurs de Massy se veulent un festival découvreur de talents. En 16 ans, ils ont permis d’éclore à des groupes comme Cali, Tryo, Olivia Ruiz, Anaïs, Moriarty, Caravan Palace, Pauline Croze, Hindi Zahra ou encore Emily Loizeau.

Pour son cru 2014, du 29 octobre au 1er novembre, certains noms ne seront pas totalement inconnus, comme We Were Evergreen par exemple, et leur pop teintée de world

https://www.youtube.com/watch?v=wQeTU-HNXtg

ou Murkage (electro punk de Manchester à grosses basses)

Au total, une quinzaine de formations sont au programme :  Thomas Azier (pop crooner électronique), Supersonic (jazz rock electro improvisé), Lolomis (free jazz pop baroque), Harleighblu (hip hop soul juvénile), Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp (fanfare punk savante), Ester Rada (reggae afro-beat), Faada Freddy (soul corporelle)…

Les concerts ont lieu au centre culturel Paul Bailliart de Massy dans l’Essonne

  • « Wild side of love » à Bobigny, l’axe New-York Manchester revisité par des « frenchies »

Première édition pour le « Wild Side of Love », du vendredi 24 Octobre 2014 au dimanche 26 Octobre 2014. Ce festival dédié au rock indépendant se déroulera au sein de la salle Canal 93 à Bobigny. Le nom du festival résume ses ambitions puisqu’il est une synthèse de références : au « Walk on the wild side » de Lou Reed, au Velvet Underground et au rock new-yorkais intello et littéraire.

Mais aussi au « Summer of love » de Manchester avec l’éclosion de la scène baggy et indie dance (Happy Mondays, Stone Roses). Sauf que tous les groupes ici conviés sont français. Même si leur langue de prédilection (quand ils chantent) n’est pas nécessairement celle de Molière.

Or en 2014, l’attitude « indé » passe par des groupes comme l’electro rock syncopé des Lorientais de St Lo, d’I Am un Chien !!, le rock nerveux et quasi instrumental de Totorro hérité de Tortoise

https://www.youtube.com/watch?v=CmMaE3_IFwk

ou le noise rock façon Shellac de Rise people Rise !

Les concerts débutent à partir de 19 heures, sauf le dimanche à 17 heures. Tarifs des billets entre 8 et 10 euros.

  • Word of Words, légendes du hip-hop et jeunes pousses rap en banlieue parisienne

Du lourd, du très lourd même pour cette sixième édition du festival World of words prévue du 10 au 24 octobre 2014 dans six communes du Val d’Oise et une de Saint-Denis. D’abord côté rap américain avec la venue de Jeru The Damaja, qui côtoya Guru et DJ Premier au sein du principal groupe new-yorkais du genre, Gang Starr. Mais aussi côté français avec Lino, Ärsenik ou Ol Kainry.

La particularité de cet événement éclaté entre l’EMB Sannois, le Forum à Vauréal, l’Observatoire, l’Université ou la 33 tours à Cergy Pontoise, le Canal 93 à Bobigny, la maison Jacques Brel à Villiers le Bel, la MJC de Persan est aussi de proposer « open-mic » (joutes oratoires ouvertes aux jeunes premiers), une conférence/débat et une semaine de masterclass avec les jeunes artistes de Villiers-le-Bel.

Si les têtes d’affiche sont au rendez vous pour appâter le chaland, il sera surtout question de découvertes ou de vrais talents méconnus du hip-hop comme Rootwords, Espiiem, Showyousuck.

Mais aussi Scardini, Scarecrow, Billie Brelok…

  • Pitchfork festival des éternelles nouvelles sensations

A l’origine un webzine de Chicago devenu une référence en matière de musique indépendante au sens large. Pitchfork ne se contente pas d’être une source d’info de premier ordre. C’est aussi une alternative aux institutions que sont « Spin », « Rolling Stone » ou même le « NME« , outre-Manche.

Fort de cette aura et de cette « marque », il organise depuis 2006 un festival, avec une déclinaison française dans la Grande Halle de la Villette. Avec des Opening Party et des « After » au Trabendo.

Cette année, on y retrouvera des groupes encore vivaces après avoir été des révélations : petits barons de la pop anglaise (Belle & Sebastian), têtes brûlées du rock instrumental (Mogwaï), ex-plus grand espoir de l’electro-rock (The Notwist).

Mais Pitchfork ne serait pas Pitchfork s’il n’accueillait pas des « next big thing » comme Jungle

ou Perfect Pussy.

30, 31 octobre et 1er novembre 2014. 49 euros la soirée. Pass trois jours à 110 euros complets

  • Les musiques aventureuses ont rendez-vous à Nantes avec Soy

Parallèlement à Pitchfork, Perfect Pussy dispensera son punk noise lardé de réminiscences d’Unsane ou des premiers Sonic Youth au Festival Nantais Soy. Organisé par l’association Yamoy qui donne son nom au festival (Sound of Yamoy), l’événement va aussi se payer le luxe d’inviter (justement) un Sonic Youth, en la personne de Lee Ranaldo.

Une des deux guitares de la formation culte de New York sera de retour en Loire-Atlantique, où une exposition et un concert événement avaient été organisées autour du groupe.

Les nostalgiques des années Nirvana trouveront d’ailleurs leur bonheur lors de cette édition puisqu’un autre pape du grunge sera de la partie : Lou Barlow, l’ex-bassiste de Dinosaur Jr, avec Sebadoh.

Mais inviter des figures cultes (comme Mark E.Smith de The Fall l’an dernier) permet surtout à Soy de donner leur chance à des curiosités comme les atmosphériques et bourdonnants Robedoor, le saxophoniste soliste Colin Stetson.

Sans parler de l’électronique vintage et contemplative de Steve Hauschildt ou Chris Madak. Soy se définit avant tout comme le festival des musiques aventureuses.

Au total, le festival recensera 26 groupes qui se produiront dans des lieux tels que Stereolux, la médiathéque Jacques Demy, la Chapelle de l’oratoire, le Lieu Unique, le château des Ducs de Bretagne, le café du cinéma, la maison de l’Erdre…

Du 29 octobre au 2 novembre 2014. Un pass cinq jours en édition limitée à 50 euros est disponible

  • La Jimi: les indé à l’honneur et en avant première!

La Jimi (Journée des indépendants de la musique)  est l’occasion de découvrir les nouveaux artistes indé en show case et concert, mais aussi de rencontrer les acteurs indépendants du milieu musical: les labels, producteurs, tourneurs, associations, médias… qui participent à la création et à la diffusion de la musique indé en France.

La Journée des Initiatives Musicales Indépendantes avec Salon, débats, expo, fresques, show cases et concerts… qui cette année emménage à Ivry sur Seine en prenant ses quartiers à l’espace Robespierre, au Hangar et au Tremplin.

Un rendez-vous annuel à ne pas manquer.

 

Retrouvez également 5 groupes rock à voir en concert en octobre 2014.

Partager sur ...

Tags