actus

5 projets hip-hop à guetter sur scène dès la rentrée 2016

Par idealo le 18/08/2016 - Dernière mise à jour : 26/05/2017

5 projets hip-hop à guetter sur scène dès la rentrée 2016

On attend encore des confirmations liées aux futures tournées européennes de Danny Brown ou des Prophets of Rage. Mais en attendant, il y a déjà du lourd à se mettre sous la dent côté rap en cette rentrée scénique. Avec une puncheuse hors-pair, Casey. Un africain moderniste nommé MHD. L’incontournable prophète de la rentrée sociale Kery James. Le bad boy californien Schoolboy Q. Ou le « old timer » repenti Michael Franti.

  • MHD ou le carton du rap afro

Les dates se multiplient à vitesse grand V pour MHD, artiste éclos récemment qui a donné sa propre interprétation, en prise avec les atmosphères de l’Afrique francophone de la « trap music ». Il jouera ainsi non seulement au Plan à Ris-Orangis près de Paris le 3 novembre 2016 mais aussi le 15 novembre 2016 à Lille à l’Aéronef ou le 25 novembre 2016 à Nancy à l’Autre Canal.

Remarqué pour son hit « Roger Milla », Mohamed Sylla, d’origine sénégalo-guinéenne, s’adapte parfaitement notre époque de « course au click », slalomant entre références au foot et saillies sur les réseaux sociaux. Mais ce travail paye comme en témoigne la trentaine de dates en France qu’il aligne à partir de l’automne.

MHD jouera aussi le 27 août au festival Le Cabaret Vert, au festival Détonation le 29 septembre 2016 ou le 17 décembre 2016 au 106 à Rouen.

  • Casey affûte sa plume froide et précise

 

La rappeuse à la lucidité dévastatrice et aux punchlines empoisonnées Casey sera de retour à la rentrée avec un nouvel album à la rentrée prochaine, comme elle l’expliquait récemment à l’école normale supérieure de Rouen. Un album précédé d’une mixtape dotée de trois inédits pour cette artiste qui prépare aussi un nouveau projet de fusion rock rap. Et ce après s’être illustré dans les collectifs Anfalsh, Asocial Club ou aux côtés de l’ex-Noir Désir Serge Teyssot-Gay dans le projet Zone Libre.

Celle qui peut être vue comme l’équivalent francilien d’une Keny Arkana sait surtout dépeindre avec le ton juste les blessures intimes entretenues par les systèmes de pensée postmodernes. On a récemment pu découvrir un de ses nouveaux titres, à la production plus high-tech et à la scansion plus spatiale.

Casey se produira le 21 octobre 2016 au festival Terre(s) hip-hop à Gennevilliers, le 20 janvier 2017 à l’Ubu à Rennes ou le 27 avril 2017 à l’Athanor à Albi, à la salle Arce.

  • Le poids lourd scénique Kery James impose sa critique au vitriol du monde politique

 

Non content d’être un des rares artistes de sa génération encore bien actif, Kery James prend des risques et s’en prend aux politiques dans le texte au scalpel de « Racailles ». Un titre qui figurera dans son prochain album, le très attendu « Mouhammad Alix » le 30 septembre 2016. Un titre qui lui a aussi valu d’être très apprécié par la CGT, au sortir d’une période d’ébullition sociale sans réel précédent dans la durée.

Parallèlement à sa période d’exposition médiatique promotionnelle à venir, Kery James doit se produire au Zénith de Paris le 30 novembre 2016. Il aura auparavant écumé des salles comme La Nouvelle Vague à Saint-Malo le 14 octobre 2016 ou l’Atabal à Biarritz le 7 octobre 2016 (avec Arm et Tepr).

Kery James jouera aussi le 5 octobre au Bikini à Ramonville près de Toulouse ou à la Rock School Barbey de Bordeaux le 6 octobre 2016.  

  • Schoolboy Q le son west coast introspectif

 

https://youtu.be/8oNAYx6JVXQ

Avant de jouer au Luxembourg ou en Belgique, Schoolboy Q fera quelques crochets en France, au Zénith le 29 novembre 2016 ainsi qu’à Nîmes ou à Lausanne. Parmi les raconteurs les plus loquaces du vécu urbain américain, cet artiste s’est fait connaître pour ses vidéos percutantes au style réaliste comme « John Muir » ou « Black Thoughts ».

Renouant avec une certaine emphase et débit crépitant façon Mos Def, sur des instrumentaux sagaces, ce californien renouvelle le style west woast. Son dernier album se nomme « Blank Face ».

Schoolboy Q jouera à Paris au Zénith le mardi 29 novembre 2016, le 30 novembre 2016 à Lausanne aux Docks, le 1er décembre à la Paloma à Nîmes. 

  • Michael Franti le retour sur scène du pionnier engagé

« Television, the drug of a nation ». Tous ceux qui apprécient le rap « conscient » et engagé se souviennent de cet hymne, en plein bouillonnement post-Public Enemy, élaboré avec le californien Jack Dangers de Meat Beat Manifesto, pionnier du mélange entre rock, musique indutrielle, hip-hop et électronique.

Voici donc le retour, pour une date unique à La Maroquinerie le 30 octobre 2016, de Michael Franti, musicien atypique, à la fois activiste et dresseur de passerelles entre des mondes musicaux qui ont trop souvent pris l’habitude de s’ignorer. Vidéoaste et humanitaire, il a aussi rencontré un succès mondial plus récemment avec le plus pop « Say Hey (I Love You) » issu de son album « The Sound Of Sunshine ».

Il revient aujourd’hui avec un neuvième album studio, produit en collaboration avec les jamaïcains Stephen « Di Genius » McGregor et Dwayne « Supa Dups » Chin Quee, connu pour son travail avec Bruno Mars et John Legend.

Michael Franti jouera aussi le 22 octobre 2016 au Théâtre National de Bruxelles dans le cadre du festival des Libertés ou le 29 octobre 2016 à la Rote Fabrik à Zurich. 

Partager sur ...

Tags