actus

Liars et son electro rock fiévreux bientôt de passage à La Maroquinerie à Paris

Par Nicolas Mollé le 06/11/2017 - Dernière mise à jour : 13/11/2017

Liars et son electro rock fiévreux bientôt de passage à La Maroquinerie à Paris

Désormais recentré sur Angus Andrew, celui qui fut longtemps leader du groupe, Liars, entre électronique grumeleuse et rock tétanisant va donner une série de dates en Europe francophone. Avant de s’arrimer à La Maroquinerie à Paris pour un concert qui s’annonce tumultueux.

 

Du bruit arty, un chant hanté et des pulsions électro rockabilly séminales qui perpétuent l’héritage no wave de Suicide ou de James Chance & The Contorsions. Tel est le credo de Liars, qui va prochainement jouer en France, à Paris, à La Maroquinerie, le 13 novembre 2017.

 

Non sans quelques autres dates dans l’espace francophone, à Bruxelles à l’Orangerie le 10 novembre 2017, à Courtrai en Belgique dans le cadre du festival Sonic City ou à Fribourg au Fri Son en Suisse le 15 novembre 2017.

 

 

Le groupe, désormais propulsé principalement par son leader Angus Andrew, vient de sortir avec T.F.C.F. son huitième album. Incapable de réellement choisir entre dynamique rock et pulsations electro. Un disque présenté comme « super triste » par l’artiste, qui y a incorporé des sons acoustiques, en particulier de guitare, jadis bannies.

 

Un disque qui a été enregistré sur le lieu de vie de l’artiste, un coin reculé de parc national en plein coeur du bush australien. L’Australie est après tout le lieu d’origine d’Angus Andrew. Et ce après des séances d’enregistrement qui s’étaient déroulées à Brooklyn, Los Angeles, Berlin pour les précédents disques de Liars.

 

Un disque qui promet sur scène des séances d’équilibriste particulièrement périlleuses d’un Angus Andrew désormais seul aux commandes mais qui sera probablement entouré.

 

On avait découvert Liars alors qu’ils émergeaient de New York, avec le fumant They trew us all in a trench and stuck a monument on top, fascinant coassement de désespoir post-11 septembre 2001, empli de chant éraillé, de rythmes fracassés et de guitares calcinées.

 

Trois ans plus tard, changement de registre avec un rock tribal et envouté pour They were wrong, so we drowned. Fameux disque, entre exorcisme et pure sorcellerie.

 

 

S’ensuivront Drum’s not dead en 2006, Liars en 2007, Sisterworld en 2010, WIXIW en 2012, Mess en 2014 et enfin le dernier né, TFCF.

 

Liars a conquis sa petite notoriété en France, se produisant en 2014 à La Machine du Moulin Rouge à Paris, en 2013 au Trabendo ou à Nantes à Stereolux ainsi qu’au Cabaret Aléatoire à Marseille.

 

 

Les places pour le concert à La Maroquinerie sont accessibles à 22 euros.

 

0

Partager sur ...

billetterie