actus

Noel Gallagher’s High Flying Birds en route pour deux dates à l’Olympia et un nouvel album

Par Nicolas Mollé le 03/10/2017 - Dernière mise à jour : 04/10/2017

Noel Gallagher's High Flying Birds en route pour deux dates à l'Olympia et un nouvel album

Noel Gallagher is back. Avec un nouvel album en compagnie de ses High Flying Birds et du producteur David Holmes. L’ex-tête pensante d’Oasis promet bien des surprises musicales et se produira pour deux dates à l’Olympia à Paris en avril 2018.

Il revient. Avec du rock lourd, chargé en effets, entre clin d’oeil à Pink Floyd, flux énergisants à la Death In Vegas et basses rases mottes façon New Order. Et un nouvel album intitulé « Who built the moon ? », donc, à paraître le 24 novembre 2017. Lui, c’est Noel Gallagher, la tête pensante et surtout compositrice de chansons (passées à la postérité pour pas mal d’entre elles) d’Oasis. Et il jouera pour deux dates à l’Olympia à Paris, les 3 et 4 avril 2018. Les places viennent d’être mises en vente.

Noel Gallagher s’est « débarrassé de son passé dans Oasis comme d’une vieille couche sale et s’est mis à courir, le cul à l’air, vulnérable », se jetant dans une carrière solo qui aurait franchement pu partir dans tous les sens. Et c’est d’ailleurs un peu le cas puisque ce gardien du temple de la pop song ouvragée au feu de bois n’hésite désormais plus, l’âge aidant, à flirter avec des accords sophistiqués teintés de rock progressif.

Mais les chansons bien charpentées et la ferveur, comme celle qui l’a habitée récemment aux hommages aux victimes de l’attentat de Manchester, restent au rendez-vous.

Noel Edward Montague Gallagher est entré dans les consciences collectives en 1994. La même année que Forrest Gump, que la série Friends et que le Tunnel sous la Manche. Avec ses survêtements « cheap », sa tignasse et ses imposants sourcils de « lad« , il gravitait à ce moment dans le sillage des Inspiral Carpets avec son petit frère Liam Gallagher, beau gosse au timbre poignant sur lequel l’histoire de la pop a parfois tendance à se focaliser. On attend toujours une reformation d’Oasis.

Noel Gallagher, lui, qui a concocté là son troisième disque avec ses High Flying Birds (après Chasing Yesterday en 2015) a effectué cette fois tout le travail d’écriture en studio. Avec les oreilles attentives du producteur David Holmes, auteur du mémorable « Let’s get killed« .

 

 

0

Partager sur ...

billetterie