actus

Primal Scream amorce son retour sur scène pour l’été 2017 à la Gaîté Lyrique à Paris

Primal Scream amorce son retour sur scène pour l'été 2017 à la Gaîté Lyrique à Paris

Icônes de la vague « baggy » britannique de la charnière entre les 80’s et les 90’s, Primal Scream revient en tournée pour une série de concerts. La mèche en sera allumée pas plus tard que début juin 2017 à la Gaîté Lyrique à Paris.

Le retour du « Summer of love » ? En tout cas avec la remise en selle de Primal Scream, c’est toute une génération qui est ranimée. Avec, en attendant l’annonce attendue d’autres dates plus complètes, une première date à la Gaîté Lyrique le 8 juin 2017 à Paris. Des répliques de ce retour scénique surprise sont déjà prévues au festival « This is not a love song » à Nîmes le 10 juin 2017 ainsi qu’à Borgerhout en Belgique le 16 juin 2017

Le groupe n’est pas que la formation d’un tube impérissable, « Loaded« , parfaite bande-son de la Grande-Bretagne « baggy » de la fin des années 80, celle des Stones Roses, Charlatans et autres Happy Mondays. Qui préfigura la « britpop » de Blur, Oasis et Suede. Quand les guitares indés s’accouplaient avec les coupes au bol d’angelots, les rythmes enfumés et des rencontres improbables avec des gourous technos tels que Andrew Weatherhall

Formé en 1984 et gagnant du tout premier « Mercury Music » pour son album « Screamadelica » en 1991, Primal Scream a influencé une génération de fans au cours de ses 20 ans de carrière. Non seulement l’album a lancé le groupe, mais il a également donné le ton pour un style musical qui définira la décennie qui suit. Leur premier LP « Sonic Flower Groove » a changé l’image de la musique pop britannique, grâce à sa fusion kaléidoscopique de dance, dub, techno, acid house et rock. 

Ce nouveau concert parisien est l’occasion de parcourir la riche production du groupe (11 albums) et notamment le dernier en date « Chaosmosis » (2016) souvent décrit comme un assemblage emblématique des multiples explorations musicales du groupe. Un groupe forme autour de son leader Bobby Gillespie qui l’avait formé en 1984 à Glasgow avec le guitariste Jim Beatie.

Primal Scream sera rapidement repéré par Alan McGee du label Creation (futur découvreur d’Oasis). Primal Scream, tout en étant pour sa part très politisé, a en tout cas effectué un très net recentrage ces dernières années vers des fondamentaux rock and roll assez primaux. Comme en témoigne d’ailleurs la tonalité générale de ses concerts. 

Les places pour La Gaîté Lyrique à Paris sont accessibles à partir de 38,50 euros. 

0

Partager sur ...

Tags

billetterie