Cyrille Aimée, une chanteuse de jazz hors catégorie

Le jeu, 16/03/2017 - 17:47, par Benjamin André
Avec son second album sur le label américain Mack Avenue, et son huitième au compteur, la chanteuse de jazz Cyrille Aimée réussit son pari d'imposer son jazz francophile et nourri de milles influences au public américain qui voit en elle la révélation du jazz du moment. Rares sont les françaises à avoir l'honneur de séduire le public jazz américain. Cyrille Aimée y parvient grâce à une technique hors pair et un tempérament affirmé.

Cela fait quelques mois maintenant que Cyrille Aimée, originaire de Samois-sur-Seine, installée à New York, a sorti son nouvel album, "Let's get lost", sur le label Mack Avenue et fait une fois de plus étalage d'un talent vocal prodigieux qui a assimilé le scat, mais qui brille aussi sur des titres plus introspectifs. Let's Get Lost a pour thème générique l'amour qu'elle chante accompagnée d'un groupe composé de deux guitares, basse et batterie, comme pour son précédent disque en 2014.
Écrit et réalisé avec le guitariste Michael Valeanu, avec le concours du guitariste Adrien Moignard, le disque enferme de belles compositions originales ("Nine more minutes"…), des reprises issues du jazz, du répertoire français (Georges Moustaki) et dominicain (Juan Luis Guerra), pays de sa mère, avec en point d'orgue Each Day, sur lequel elle retrouve un vieux camarade Matt Simons, devenu une star de la pop.