Florent Mothe: Je revendique Mozart l’Opéra rock! Commentaires fermés sur Florent Mothe: Je revendique Mozart l’Opéra rock! 346

Concertlive.fr: Que représente encore Mozart pour toi ?

Florent Mothe: Mozart, c’est l’expérience d’une vie. J’ai travaillé pendant 3 ans avec 150 personnes qui sont devenus une seconde famille puisqu’on a vécu tous les jours ensemble. On a visité une 30aine de villes en France, en Belgique et en Suisse et on a joué devant plus d’1 million de spectateurs. C’est quelque chose que j’aurai en tête toute va ma vie.

Je ne sais pas à quel point c’est devenu phénomène. Mais je peux vous dire que quand j’ai été embauché et que j’ai vu que c’était un casting poru Dove Attia, j’ai compris que c’était importante et qu’il y avait une vraie opportunité pour se lancer.

CL: COmment s’appelle l’album (le nom est finalement « Rock in Chair » ndlr)
FM: Je n’ai pas encore choisi le nom de l’album (au moment de l’interview, Florent ne souhaitait pas le dévoiler). Je n’ai rien calculé pour faire ce disque, j’ai pris le temps. J’ai un problème de riche avec cet album car je suis à la fois connu via Mozart et inconnu. J’ai un public qui me suit mais qui ne connait pas mes chansons. c’est un problème car les gens ne savent pas à quoi s’attendre. Pourtant les gens imaginent quelque chose. Il fallait réussir à faire un album qui corresponde à quelque chose, qui me touche le plus pour aller sur le devant de la scène et faire de la promo…

Donc j’ai pris le temps et j’ai voulu être sincère, malgré l’attente qu’il y avait après Mozart. On m’a dit: tu verras ça va faire comme pour Christophe Maé! Moi j’ai dit, vous êtes fous, Christophe Maé c’est unique ce qu’il a fait. Je sentais qu’il fallait prendre son temps… Peut-être que j’ai forcé les choses comme cela inconsciemment.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=L46_aUCu8Mk[/embedyt]

CL: La scène, tu connais bien… tu te sens de jouer seul?

FM:  j’ai ma guitare, je suis prêt à chanter tout seul. Pour le reste, et les salles, tout dépendra des résultats de l’album, si les gens l’apprécient et veulent le découvrir sur scène. Je nai pas la prétention de faire le Zénith, même si je l’ai fait avec Mozart.. c’est que je n’étais pas tout seul dans Mozart, on était nombreux. Aujourd’hui tout seul j’ai le temps et je me donne le temps.

CL: Mozart l’opéra rock est grisant et peut laisser un vide…

FM: Quand on finit MOzart et qu’on est tous les soirs sur scène avec 4000 personnes on se sent un peu seul. C’est pour ça que j’ai l’impression que c’est important de rester humble et de garder la même vie. De ne pas lâcher ses amis.
C’est pas le même jeu, que ce soit en troupe ou seul. Avec Mozart on a des techniciens, des musiciens, des comédiens et des danseurs. Moi je vais faire des spectacles seul sur scène.. rien à voir! Si on finit par faire des Zénith parce qu’on a de bonnes chansons, tant mieux. Pour l’instant c’est envie d’être de toutes façons plus proche du public.

CL: Es-tu prêt à mettre de côté Mozart l’opéra rock? 

FM: Pour le moment, c’est ma carrière solo que je privilégie. Si Dove Attia m’appellait demain je lui dirais non, mais dans quelques années, pourquoi pas. En tous cas j’assume et je revendique Mozart l’Opéra rock, j’espère chanter « l’Assasymphonie » toute ma carrière. C’est bien les comédies musicale! Ca donne l’occasion de faire vivre des musiciens, des techniciens et de lancer des carrières.

 

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=6fCbHzHa3Kc[/embedyt]

Previous ArticleNext Article
X
X