jeu, 16/12/2010 - 10:59, par Nathalie Paul

AC/DC en concert à Nice: récit d'un concert apocalyptique du 15 juin 2010

Retrouvez le récit d'un fan, Jeremy Denat qui a assisté au concert d'AC/DC le 15 juin 2010 au Stade Charles Ehrmann à Nice. Il raconte ce concert de légende qui a bien failli être annulé en raison des intempéries. Récit, sans concession!

J'ai assisté au Concert d'AC/DC à Nice ce mardi 15 Juin 2010.  Ils achèvent leur tournée mondiale Black Ice Tour commencés il y à deux ans, ce mois-ci, au stade de france. Un rêve qui est devenu réalité !

Avec en intro le groupe metalleux Killing machine, et surtout la légende vivante SLASH et le groupe qui l'accompagne, excellent.  Le concert c'est produit au stade Charles Ehrmann de Nice, à côté l'espace "Nikaia". J'ai réservé mes places en pelouse Or,  trois semaines avant le concert...autant dire que j'ai eu une sacré chance de les avoirs à cette date là ! Le lendemain de ma réservation il n'y avait plus rien.

Le concert est passé de peu à être annulé, à cause du temps qui était prévu sur nice. Il a effectivement plus plus ou moins fort au cours du concert, mais ce fut encore plus mémorable. On en sentait même pas la pluie tellement on était pris par le concert. J'arrive sur la pelouse vers 18h, ayant été pris dans les bouchons à Nice, et le déluge qu'on a subit en passant dans le Var sur l'autoroute, qui nous à très largement ralenti.

18h30, ça y est cette soirée folle commence...en guise de première mise en bouche le groupe de métal Killing machine. ( Que je ne connaissais que de nom ) Et bien je m'en serais bien passé comme la plupart des personnes présente au concert ! Le son exécrable en est la cause, mais aussi le chanteur et sa voix horrible,  qui chantais en plus de ça faux...on aurait dit une parodie d'un concert de métal sérieusement ! Le Batteur envoyé du bois, le bassiste et le guitariste tenait largement la route, mais le son mauvais, couplet au chant immonde du chanteur laisse un goût très amer de ce Groupe. Huée du public à maintes reprise. Et moi les bouchons dans les oreilles.  Bref, la suite vite. 

Une petite entracte d'une dizaine de minutes, le temps aux techniciens d'essuyer les flaques d'eau présentes sur l'avancé et la scène, et de déployer le matos du prochain groupe....nous y voilà, 19h15, SLASH fait son entrée fracassante sur la scène. Non de dieu, que c'est bon !! Avec sa famille derrière, entrain de chauffer le public. Ce type est une légende vivante, je rêvais d'assister à une de ses prestations...c'est maintenant chose faite !! L'ex des Gun's nous interprète des morceaux bien connu...Civil War, Night Train....et fini par Paradise City. Ce dernier morceaux déchaina le public, et moi avec. Un véritable instant de bonheur. Qu'est ce que c'est bon bordel !!! Le groupe qui l' accompagne est impeccable, 1h de grand moment de Rock !

Une entracte d'une demis heure, et c'est aux Boyz d'AC/DC  d'enflammer Nice. Les techniciens balance les médiators de Slash, mais je suis malheureusement trop loin pour pouvoir espérer en attraper un...

C'est un peu moins de 21h, quand l'intro du concert des Boyz d'AC/DC commence, une projection vidéo qui fait terriblement monter la pression, l'excitation devient de plus en plus grande, plus folle...l'écran s'ouvre en deux...la folle locomotive à vapeur s'arrête et se dévoile, fumante, la Gratte du génial Angus Young fait son premier accord sur Rock'N'Roll train qui débute. A cet instant même un déluge d'effet de lumière et d'effets pyrotechniques nous aveugle, et nous assommes. Accompagner du timbre de voix De Brian Johnson. Une véritable folie s'empare du Stade, ça saute, ça cri, ça se bouscule, tellement l'émotion est forte. Les mots manquent pour décrire ce moment. Oui, je ne rêve pas, je suis bien là, et j'ai devant moi les Boyz, et Angus qui est entrain de gratter.....bordel !!! 

C'est alors parti pour 2h de bonheur intense. Les titres du dernier album "Black Ice" et des classiques terriblement bon du groupe s'enchaine, tout ça accompagner de plusieurs éléments qui viennent rythmer et dynamiser le concert, pour en faire un véritable Spectacle monumental, mythique ! Une énorme poupée gonflable sur "Whole Lotta rosie", une plate forme élévatrice lors du solo fou d'Angus sur "Let there be Rock" , des canons à confettis, des Canons qui se déploie sur la scène sur "We salute you" , une cloche qui descends sur "Hells Bells", des projections vidéos originales....bref la totale ! Et j'en passe ! Ce concert réserve pleins de surprises !

Tout ça bien sûr, accompagnée de la perfection du groupe. Du vrai bonheur. Angus Young, survolté, encore plus sous la flotte on dirais, nous à fait un solo sur "Let there be Rock" de 15minutes, et c'est littéralement roulé dans les flaques, tout en jouant bien sûr.  Un trés grand moment, on se sent comme Hypnotisé. Il nous à aussi fait un strip tease sur "Big Jack". Brian et Angus assure le spectacle à eux seuls, avec "les trois grands" derrière eux qui envoient du bois et assure la perfection musicale: Malcolm, Cliff, et Phil.

La fin arrive, aprés un rappel sur "Highway to hell", tout à fait incroyable. C'est alors que le  final sur "For Those About to Rock (We Salute You)" commence. Comment décrire ces derniers instants, qui ont été magique. Et à la fois triste, de voir déja les Boyz repartir. Le concert ce conclus par un joli feu d'artifice, qui vient couronner le scène, déjà imposante, et qui en jette !

Ils ont assurés jusqu'au bout, magnifiquement, avec un rythme et une perfection sans égal. Ils nous ont fait rêver, portés, déchainés, vibrés, frissonnés avec leur véritable talent, du spectacle, de la musique, de l'essence même du Rock.

MERCI, merci encore pour cette soirée mémorable que je n'oubliais jamais. Le mots manquent !

...& LET THERE BE ROCK !

Témoignage et récit par Jeremy Denat, fan d'AC/DC
Retrouvez d'autres témoignages de ce concert