Bob Dylan, un mythe à la porte de Versailles ! Commentaires fermés sur Bob Dylan, un mythe à la porte de Versailles ! 653

À bientôt 75 ans, Bob Dylan, le papy du rock, légende du folk et incarnation d’une génération continue d’arpenter le monde, pour une centaine de dates par an dans le cadre de son « never ending tour », comme si les années n’avaient aucune emprise sur lui. Dans quelques jours, Monsieur Dylan va poser ses valises dans la capitale française pour deux dates exceptionnelles au Dôme du Palais des Sports de la Porte de Versailles, les 18 et 19 octobre 2015, l’occasion de voir sur scène l’une des dernières légendes vivantes, avec les Rolling Stones, de la musique contemporaine.

Car Dylan est bien plus qu’un musicien, qu’un rocker ou qu’un guitariste. Tour à tour chanteur engagé au début des années 60, puis troubadour, poète, pionnier du rock’n’roll, crooner country, évangéliste religieux et sage mutique, Robert Zimmerman, de son nom de naissance, a autant d’identités qu’il a de facettes musicales ou de générations de fans. D’ailleurs, aucun autre artiste n’a autant changé de peaux que lui, tentant constamment de s’arracher au rôle de leader générationnel qu’on lui attribuait ou encore aux étiquettes étriquées qu’on lui collait à la peau. Pourtant chaque renouvellement, chaque révolution musicale, chaque nouvelle facette de l’artiste se soldait par de géniales inspirations novatrices et un statut d’idole générationnelle et de porte-drapeau qu’il prenait alors un malin plaisir à déchirer…

Alors aujourd’hui venir écouter Bob Dylan sur scène c’est bien plus que se rendre à concert. C’est voir une fois au moins, cette légende vivante. C’est approcher son idole, son maitre, son demi-dieu. Celui qui a inspiré des générations d’artistes après lui, de Johan Baez aux Beatles, en passant par Donovan, Leonard Cohen, Bruce Springsteen ou encore Jimi Hendrix. Celui qui malgré des centaines de disques, d’ouvrages, de films, de documentaires qui lui sont consacrés, conserve son aura de mystères et de secrets qu’il se plaisait à cultiver dans d’absurdes interviews désormais cultes.

Alors certes ses concerts ne sont sûrement plus ce qu’ils étaient dans les années 60. Pourtant ses classiques demeurent intacts, des chants intergénérationnels fredonnés par le public de 7 à 77 ans, des hymnes mondialement connus comme Blowin’ the Wind, Mr. Tambourine Man ou encore Like a Rolling Stone interprétés par le rockeur septuagénaire, allure de dandy et chapeau impeccable, qui se trémousse sur scène aux côtés de son fidèle groupe. Alors pour découvrir le roi Bob, rendez-vous à 20h les 18 et 19 octobre prochains au Dôme de Paris, à la Porte de Versailles.

Infos Pratiques :

Pour accéder au Dôme de Paris en transports publics, prenez les bus 39 ou 80 ou la ligne 12 du métro et descendez à la station Porte de Versailles. Si vous souhaitez réservez un hôtel dans les environs, visitez le site Allovoyages, où vous trouverez une sélection d’hébergements pas chers à Paris !

Previous ArticleNext Article
X
X