actus

7 groupes de légende à guetter en festival près du lieu de vos vacances

Par Nicolas Mollé le 24/07/2018 - Dernière mise à jour : 03/08/2018

7 groupes de légende à guetter en festival près du lieu de vos vacances

La recette d’un bon festival, si elle doit s’accompagner d’émoustillantes découvertes, a besoin de la consistance de solides références ayant marqué l’histoire des musiques actuelles. Qu’il s’agisse de chanson, de rock, de rap, voici quelques légendes de la musique à ne pas rater près de votre lieu de vacances.

 

  • Indochine en méga tête d’affiche de la Foire au Vin de Colmar

 

 

Déjà complet. Le concert d’Indochine du vendredi 27 juillet 2018 dans le cadre de la 71ème Foire aux Vins d’Alsace de Colmar est pour le moins très attendu. D’autant qu’ils s’y produiront aux côtés de Louane, Nekfeu, IAM, Julien Clerc, Santana ou Scorpions. Rien que ça, du 27 juillet au 5 août 2018.

Considérés par toute une génération de fans comme des sortes de The Cure français, les Indochine ont incontestablement réussi le pont entre rock français, new wave romantique et variété. Sortes d’éternels adolescents, les musiciens incarnent les années 80 à eux seuls aux côtés d’artistes comme Jeanne Mas. Nicola Sirkis et Dominique Nicolas ont d’ailleurs formé le groupe en 1981. Le groupe a été marqué par la mort du frère jumeau de Nicola, Stéphane Sirkis, frappé par une hépatite foudroyante en février 1999. Ce qui ne l’a pas empêché de faire plus de tournées que d’albums, sortant presque autant d’enregistrements live que studio, se produisant dans des salles aussi largement dimensionnées que le Stade de France, l’AccorHotels Arena, la Halle Tony Garnier mais aussi Le Trianon à Paris.

 

  • Alpha Blondy le père du reggae africain vedette du Chien à Plumes

 

 

Souvent qualifié de « Bob Marley africain », Alpha Blondy est un ponte du reggae. Il se produira le vendredi 3 août 2018 au Chien à Plumes, festival se tenant au lac de Villegusien à Langres pas très loin de Besançon les 3, 4 et 5 août 2018. L’ivoirien Seydou Koné élabore depuis 1967 une musique aux textes parfois engagés, en français, anglais, dioula et autres dialectes locaux.

Après des débuts avec les Atomic Vibrations petit groupe de villageois où ses prestations lui valent d’être comparé à Johnny Hallyday et Mick Jagger, il part aux Etats-Unis où des déconvenues avec un producteur le font tomber dans la dépression. De retour à Abidjan il y devient Alpha Blondy. Signant son plus grand tube « Brigadier Sabari (Opération Coup de Poing)« . Resté fragile psychologiquement, en proie régulièrement à des excentricités confinant à l’irrationnel, cet artiste très engagé dans la spiritualité a vendu plusieurs millions de disques dans le monde avec son groupe le Solar System.

 

  • Les briscards du hard Trust montent sur le Pont du Rock

 

 

L’un des plus attachants festivals rock bretons, Au Pont du Rock à Malestroit dans le Morbihan, est en danger, comme beaucoup de petits et moyens évènements. Alors Bernie Bonvoisin et sa bande ont décidé de lui prêter main forte. Avec par exemple les Négresses Vertes, Trust sera ainsi l’une des têtes d’affiche d’Au Pont du Rock, festival prévu les 3 et 4 août 2018, où ils joueront le samedi 4 août 2018.

« Antisocial« , l’hymne et mégatube du groupe tremble de rage, traversé par les pulsions qui hantent le prolétariat, entre individualisme droitier, refus de l’injustice et désespoir rauque de toute une classe sociale. Mais c’est un peu l’arbre qui cache la forêt de ce groupe violemment libertaire qui a pourtant signé de nombreux autres titres intéressants comme « L’élite« , « Bosser huit heures » ou « Le Mitard » écrit par Jacques Mesrine. Contestataire et virulent, Trust est le seul groupe français à réussir à incarner à la fois un totem pour les fans de musique punk et hard rock. Ils viennent de surcroît de sortir un nouvel album, « Dans le même sang« .

 

  • Pierre Perret prêt à encore tout donner à Musicalarue

 

 

Pierre Perret a beau avoir 84 ans, il est encore capable d’entonner son succès universel de 1974 « Le Zizi« . Il se produira ainsi le vendredi 10 août 2018 au festival Musicalarue, évènement échelonné les 10, 11, 12 août 2018 à Luxey dans les Landes. Mais le musicien n’est pas qu’un poète grivois. Il est aussi engagé, antiraciste, comme l’a prouvé par exemple sa chanson « Lily« . Il est aussi l’auteur d’un immense tube de saison « Les jolies colonies de vacances« .

Après s’être régénéré ces dernières années au contact des Ogres de Barback, l’artiste alerte continue de faire sourire des générations de fans. Né à Castelsarrasin, imprégné du bagout des clients du Café du Port que tenait son père, il commence à huit ans l’apprentissage du saxophone et du solfège. À quatorze ans, il entre au Conservatoire de Toulouse. Monte à Paris avec des copains découvrir Georges Brassens au Théâtre des 3 Baudets. Une révélation qui le mettra sur les rails de la création, enchaînant les succès parfois un peu oubliés comme « Moi j’attends Adèle« , « Le Tord Boyaux« , « Les filles ça me tuera« , « Tonton Cristobal« , « La cage aux oiseaux« …

 

  • Patti Smith la poétesse électrique va faire vibrer la Route du Rock

 

 

Peu de femmes ont à ce point changé la face du rock. Sans Patti Smith, qui constituera une prestigieuse invitée de la prochaine édition du festival la Route du Rock à Saint-Malo les 16, 17, 18 et 19 août 2018 (elle jouera le samedi 18 août 2018), PJ Harvey ou Kim Gordon se seraient-elles seulement lancées ?

Son influence a d’ailleurs aussi été primordiale pour des musiciens masculins tels que Thurston Moore de Sonic Youth mais aussi Bono de U2, Morrissey des Smiths, Michael Stipe de R.E.M. Autant d’artistes qui ont pu assumer une relative androgynie et en tout cas une sensibilité poétique très féminine. Elle même saura rendre hommage aux anges perdus dont elle aura été la marraine « punk ».

Patti Smith a joué un rôle crucial en assurant une liaison entre le folk-blues lettré des années 60 de Bob Dylan et le punk-rock new-yorkais émergeant du tranchant du Velvet Underground et de Television. Si son album clef est l’album « Horses » en 1975, elle a aussi su imposer une certaine pluridisciplinarité dans le rock en étant aussi poétesse, écrivaine, peintre et même photographe. Elle est aussi une artiste de scène, une « performeuse » accomplie.

 

  • Liam Gallagher déterminé à planter sa morgue ravageuse à Rock en Seine à Paris

 

 

Il y a les stars et il y a les autres. Les petites frappes à belle gueule et le gros du peloton. Le cadet des frères Gallagher reviendra faire planer les belles ombres de la brit-pop à Rock en Seine à Paris les 24, 25 et 26 août 2018 (il est prévu le samedi 25 août 2018). Bien que rien ne soit réglé avec son frère Noel, une reformation d’Oasis étant loin d’être à l’ordre du jour. Surtout pas à l’heure où l’ainé est prêt, blasphème suprême, à se compromettre avec les éternels rivaux Blur. Liam n’a d’ailleurs pas hésité à remettre de l’huile sur le feu, comme en réponse à cette trahison, en polémiquant pour sa part sur l’absence de soutien à l’équipe de foot nationale de la part de son frangin. Des propos tempérés un pe plus tard par une « main tendue« .

Si les embrouilles du rock anglais ne volent pas toujours très haut et sentent parfois un peu le vieux cheddar, Liam Gallagher conserve une présence vocale incandescente, un mordant dans les guitares qui combleront les amateurs.

 

  • Les Suprême NTM vont faire crépiter le Couvre Feu

 

 

Inégalés. En dehors de quelques ovnis comme le Saïan Supa Crew et peut être Kery James récemment, les Suprême NTM aka Kool Shen et Joey Starr sont un peu restés hors catégories pour ce qui est des concerts en matière de rap français. Les voir dès lors se produire pour une prestation qui s’annonce tumultueuse au festival Couvre Feu à Frossay près de Nantes sera donc un régal. Ils joueront le dernier soir, un dimanche, lors de ce festival prévu les 23, 24, 25 et 26 août 2018.

Auteurs de brûlots emblématiques du rap français le plus urgent mais aussi le plus subversif comme « Plus jamais ça« , « Qu’est ce qu’on attend » ou même l’irrévérencieux « Police« , NTM déboite sur scène. Même s’ils font aujourd’hui partie des plus anciens rappeurs en activité. Avec dans leur hotte d’innombrables classiques, d' »Authentik » à « Paris sous les bombes » en passant par « Pose ton gun ». le groupe est le seul à être à même d’attirer un public autant intergénérationnel. Le camping ou une arrivée précoce sur le site seront néanmoins les meilleures options si on veut être sûr d’assister à l’évènement, l’an dernier la pression des forces de l’ordre, notamment, avait fait rater à beaucoup la prestation de Cypress Hill de l’écurie Souls Assassins.

0

Partager sur ...

billetterie

concertsmall