Angelo Gopée, producteur de Bharati: « Bharati a séduit plus de 1,4 million de personnes dans le monde » Commentaires fermés sur Angelo Gopée, producteur de Bharati: « Bharati a séduit plus de 1,4 million de personnes dans le monde » 279

Comment est née l’aventure Bharati en tant que superproduction?

Le spectacle a commencé en 2004. Nous avons été pour notre part contactés en avril 2005 par le producteur indien du spectacle. Il pensait que Paris était le meilleur endroit pour propulser le show et être un tremplin pour le reste de l’Europe. Nous étions quatre ou cinq producteurs contactés pour produire le spectacle en France. Tous les autres ont refusé. En revanche, le concept m’a tout de suite intrigué, car à titre personnel, en tant que Mauricien, je suis très sensible à la culture indienne. J’ai écouté quelques titres et j’ai tout de suite voulu voir de quoi il s’agissait. Nous nous sommes envolés quelques jours plus tard pour Bombay. On nous a présenté le spectacle dans un studio de Bollywood, car il n’y a pas de théâtre à proprement parler à Bombay. Les danseurs étaient en survêtement de sport, le tout présenté sur une minuscule scène. Ils nous ont présenté trois morceaux. On a été estomaqués et on a signé tout de suite! Deux mois plus tard on mettait en vente les places pour le premier spectacle à Paris, en novembre 2006, au Palais des Congrès.

Vous avez été les premiers à croire en Bharati…

Au départ, quand on a pris Bharati, tout le monde nous raillait. Au final, on a affiché complet pour les cinq premiers soirs à Paris au Palais des Congrès on a suivi immédiatement avec une tournée en France à partir de décembre 2006. En Province aussi on a rencontré un immense succès dès les débuts. A tel point que le spectacle a été pris par d’autres productions européennes et est parti en Allemagne, Autriche, Pologne, Suisse, Belgique… On passe à Londres le 11 mars 2009. Depuis 2006, Bharati a séduit plus de 1,4 million de personnes dans le monde, dont 500.000 en France !

Le spectacle affiche un immense succès depuis novembre 2006. Comment expliquez-vous cela, alors que le thème est assez « kitsch »…

Les gens apprécient la magie du spectacle. Ils ont des images plein les yeux, des musiques plein la tête, tout cela pendant deux heures et demi de spectacle. C’est un vrai voyage, et on a l’impression d’être sur scène avec les danseurs. La trame de l’histoire n’a pas une grande importance, c’est l’émotion que dégage Bharati qui compte et qui plait au public. Il y a un mélange de Bollywood, un peu léger avec des musiques issues de grandes productions cinématographiques indiennes. Mais aussi des chansons et musiques traditionnelles. On ne s’arrête pas au superficiel, mais Bharati apporte un point de vue sur la culture indienne et ses traditions.

Bharati reprend une nouvelle saison en janvier 2009 au Palais des Congrès à Paris suivi d’une tournée en France. Quelles sont les nouveautés?

Tous les ans on change trois ou quatre titres. Depuis le début du spectacle en 2006, le show a été renouvelé au trois-quarts. C’est d’ailleurs une des raisons qui poussent les gens à venir voir Bharati plusieurs fois. Nous préférons renouvelle les tableaux et les danses autour d’une marque qu’est Bharati plutôt que de recréer un autre spectacle.

Combien de gens viennent le voir plusieurs fois?

25% des gens reviennent voir Bharati chaque année. IL y a également beaucoup de monde qui vient revoir Bharati deux fois la même saison.

Quels sont les projets à court terme?
Nous allons donner 19 dates à Paris en janvier, puis une tournée en France. Nous avons ajouté deux dates à Marseille les 7 et 8 mars et une nouvelle à Toulouse le 3 mars. Ensuite Bharati se produira pour la première fois à Londres le 11 mars. Nous prévoyons cet été de mettre en places des versions spéciales pour des festivals, comme pour le festival de Nice ou encore au Palais des Festivals… Enfin, nous avons beaucoup de demandes de villes de taille moyenne en Province qui ne pourraient pas accueillir le show dans sa version complète. Nous allons préparer des version plus simples et adaptées à ces villes.

Et après…
On prévoit déjà une nouvelle tournée pour 2010, avec également une internationalisation au Canada, aux Etats-Unis, en Afrique et en Grande-Bretagne.

Parti de rien, Bharati représente une part importante de la société Nous production aujourd’hui?
On peut dire que Bharati représente 5% des spectacles produits chez Nous Production, qui réalise par ailleurs 12000 concerts par an (Metallica, Tokio Hotel, Morissey, Red Hot Chili Peppers…).

Combien d’entrée attendez vous encore pour Bharati en 2009?
On attend encore 120.000 entrées cette année pour ce spectacle.

Le succès de Bharati et ceux des comédies musicales vous donnent ils des idées de projets dans le domaine?

Non. Nous avons été contactéz par de nombreuses comédies musicales, mais nous avons tout refusé. Nous ne voulons pas produire une comédie musicale par principe, mais par coup de coeur, comme pour Bharati. De plus, il faut rationaliser l’offre en la matière, qui est assez pléthorique. Le trop tue! Au final, l’équilibre se fait à partir du public, qui est séduit par la qualité, comme pour Grease par exemple.

Propos recueillis par Nathalie Paul pour Concertlive.fr

Next Article
X
X