GODSPEED YOU! BLACK EMPEROR à BRUXELLES – BRUSSEL à partir du 2022-01-14 0 71

Nouvelle annonce pour GODSPEED YOU! BLACK EMPEROR

GODSPEED YOU! BLACK EMPEROR sera à LE BOTANIQUE (BRUXELLES – BRUSSEL) le 2022-01-14

GODSPEED YOU! BLACK EMPEROR 2022-01-14 au   2022-01-15 à LE BOTANIQUE / BRUXELLES – BRUSSEL

Réserver des places pour GODSPEED YOU! BLACK EMPEROR

 

(NL)Als er één groep is die het woord "episch" weet te belichamen, dan is het wel het Canadese collectief Godspeed You! Black Emperor. Sinds hun ontstaan zo’n dertig jaar geleden te Montreal hebben de mythische postrockers op basis van punk- en politiek geëngageerde beginselen een discografie opgebouwd waarvan bijna elk album in de canon kan. Op het nieuwe ‘G_d’s Pee AT STATE’S END!.’, verschenen begin april 2021, serveren ze vintage Godspeed-materiaal op hun eigen onnavolgbare wijze: stevige lappen instrumentale muziek zwellen aan tot kolossale momenten van katharsis waar je als luisteraar ingezogen wordt. GY!BE heeft zijn hele carrière al een revolutie willen prediken en dat is hier niet anders. "Deze plaat gaat over ons allen, wachtend op het einde. Alle vormen van bestuur hebben gefaald. Deze plaat gaat over ons allen, wachtend op het begin." Zo zeggen ze het zelf. Ontegensprekelijk staat de mensheid voor gigantische uitdagingen en Godspeed heeft dan ook zelden relevanter geklonken dan nu. Dat kan je zelf ondervinden op 14 en 15 januari 2022, wanneer de Canadezen in de Orangerie van de Botanique spelen.

(FR)S’il y a bien un groupe qui, à lui seul, peut définir le terme « épique », c’est le combo canadien Godspeed You! Black Emperor. Formé en 1994 à Montréal, le mythique groupe de post-rock a sorti toute une série d’albums redéfinissant la musique punk et le politiquement engagé. GY!BE revient aujourd’hui avec « G_d’s Pee AT STATE’S END!. », un nouvel opus paru le 2 avril 2021 chez Constellation. Efrim Menuck et ses acolytes proposent un septième long-format composé de deux pièces fleuves de vingt minutes et de deux titres plus courts qui agissent comme des interludes. Ce disque s’inscrit dans la forme initiée par ses précédentes sorties « ALLELUJAH ! DON’T BEND ! ASCEND ! » et « Asunder, Sweet and Other Distress ». Pour ce qui est du fond,  les 8 Montréalais de GY!BE nous prouvent encore une fois qu’ils restent les maitres absolus en matière de narration épique, de crescendo fiévreux et de précipité mélancolique, le tout accompagné de timbres plus aériens et de tonalités lumineuses.

Rock

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X
X