10 festivals electro européens en 2016 Commentaires fermés sur 10 festivals electro européens en 2016 1362

  • Gottwood Festival du 9 au 12 juin au Royaume-Uni : une île electro

 

Pays du clubbing, le Royaume-Uni est aussi un incontournable sur la carte des messes electro. En pleine forêt, sur l’île d’Anglesey au Pays-de-Galles, le Gottwood Festival, qui reçut le « UK Festival Award du meilleur événement dance » y ouvrira la saison des festivals.

Mettant cette année à son affiche des pointures telles que les pionniers UK Breakbeat (ancêtre de la jungle) 2 Bad Mice, un live de Shakleton, DJ Deep, Daniel Avery ou Andrew Weatherhall, le lord de l’electronica sombre, créateur de Sabres of Paradise et Two Lone Swordsmen (en back 2 back avec Roman Flügel). Au total, plus de 70 noms sont programmés.

Des tarifs pour le week-end restent accessibles à 150,50 £

  • Sónar à Barcelone du 16 au 18 juin : hype et précurseur

Hype, avant-gardiste, exigeante et défricheuse, la Rolls des festivals de musique électronique se trouve en Espagne et se nomme Sónar. Pas pour rien que des monstres sacrés comme New Order y donneront une de leurs rares apparitions en festival l’été prochain.

Mais on retrouvera aussi un paquet de (plus ou moins jeunes) talents frenchies : Jean-Michel Jarre, Para One, Acid Arab, Laurent Garnier. Sans oublier des talents plus atypiques comme le démonteur de platines A-Trak ou le junglist old school Congo Natty. Sans oublier les pulsions plus expérimentales d’Oneohtrix Point Never ou de Toxe

Les prix s’échelonnent entre la journée à 54 euros et le SonarPass VIP à 270 €. 

  • Defqon. 1 du 24 au 26 juin aux Pays-Bas : l’usine hardcore

 

Hardstyle, techno hardcore, trance et jumpstyle sont au programme du festival Defqon. 1 qui se déroule à Biddinghuizen au Nord des Pays-Bas, dans la patrie mère de la tech la plus violente et décérébrée. Ce grand raout qui tape dur accueille jusqu’à 55 000 participants, selon les années. Pas de communication sur des stars mais plutôt une communication interne par code couleurs : noir (hardcore), argenté (industriel), pourpre (talents émergents)…

Signalons qu’un déclinaison australienne de cette manifestation existe sur la petite île du Sydney International Regata Centre à Penrith.

Des forfaits avec logement sont déjà disponibles entre 160 euros et 515 euros en focntion du confort. Les billets standard seront accessibles à partir du 26 mars 2016. 

  • Pitch à Amsterdam aux Pays-Bas les 1er et 2 juillet : plein air groovy

 

Des lives de DJ Shadow, Floating Points, des prestations de Santigold, Grimes, Skepta, Odesza, Stormzy, Jamie Woon, Yung Lean, Dusky, Takku, Anderson . Paak

Tel est le riche programme du Pitch Festival, se déroulant en plein coeur d’un parc d’Amsterdam les 1er et 2 juillet prochains. Une manifestation qui accueillit naguère Richie Hawtin, Fat Freddy’s Drop, James Blake… Il s’agira de la sixième édition de cet événement.

Les tarifs oscillent entre 45 euros et 80 euros (passepartout weekend).

  • Worldwide Festival à Sète du 4 au 10 juillet : l’empreinte de Gilles Peterson

 

S’il y a bien une ville française à placer sur le planisphère des festival electro français, c’est Sète. Une bénédiction qu’on doit à Gilles Peterson. Fondateur des label Acid Jazz et Talkin’ Loud qui découvrirent les Brand New Heavies, Jamiroquai, Roni Size Reprazent, MJ Cole ou Galliano, ce franco-suisse d’origine qui a oeuvré sur la BBC et fait une grande partie de sa carrière en Grande-Bretagne est un de ceux qui a le plus contribué à métisser les rythmes électroniques d’effluves issues de la sono mondiale.

Pour sa dixième édition, ce festival accueillera des performances de Motor City Drum Ensemble, Mbongwana Star avec Matias Aguayo et surtout le retour sur scène en France en festival de Roni Size avec Dynamite MC et DJ Krust

Les pass 7 jours et 4 jours sont désormais sold out. Les soirées restent accessibles à l’unité au tarif de 40 euros.  

  • Kappa Futur en Italie les 9 et 10 juillet : friches dance-floor à Turin

 

Aussi appelé Torino Summer Music, du nom de la Turin, la ville du nord de l’Italie où il se tient, le Kappa Futur Festival fait la part belle aux stars techno et house. Il se tiendra les 9 et 10 juillet 2016. On y retrouvera pour cette édition la brute techno Carl Cox, le jovial Dany Tenaglia, la reine berlinoise Ellen Allien. Mais aussi Kerri Chandler, Sven Vath, Lil Louis, Ricardo Villalobos, Sam Paganini.

Ce festival qui peut accueillir 45.000 personnes se déroule dans d’anciennes friches industrielles de la ville de Turin selon MixMag.

L’accès promotionnel à la journée est de 36 euros (week-end à 51 euros), 80 euros pour la formule VIP (150 euros le week-end). 

  • Aquasella du 22 au 24 juillet en Espagne : le son des deux écoles techno

 

Rien de moins que deux éminents représentants des deux principales écoles techno, américaine et allemande : Jeff Mills et Paul Kalkbrenner. Sans oublier des prestations de Paco Osuna, Dara Rush, Oscar Mulero ou le spectacle expérimental, pyrotechnique et psychédélique promis par la fameuse Elrow Stage.

C’est ce que promet la prochaine édition du festival espagnol Aquasella qui se tiendra du 22 au 24 juillet 2016 dans les Asturies, dans la ville d’Arriondas au nord de l’Espagne.

Les tarifs d’accès oscillent entre 35 euros et 49 euros (pass deux jours). 

  • Sziget Festival du 10 au 17 août à Budapest : dance mais pas que

 

Une affaire qui roule depuis 1993. Et une aubaine pour tous les amateurs de « dance music » que ce festival hongrois qui se déroulera sur l’île Óbuda, en plein coeur de Budapest du 10 au 17 août 2016. À condition de ne pas détester les sonorités trop « cheesy », les programmateurs de l’événement ne lésinant pas sur la crème fraîche.

Le français David Guetta fera d’ailleurs partie du menu de la prochaine édition. Tout comme l’ex-Oasis Noel Gallagher et ses High Flying Birds, Bloc Party ou Sum 41, la dimension rock de l’événement, un des plus importants festivals d’Europe, étant loin d’être à négliger. Parmi les artistes en provenance du monde entier qui feront l’événement sur le dancefloor, on citera le néerlandais Dyro, le canadien Excision, les rappeurs allemands de K.I.Z. ou le britannique Naughty Boy.

Les tarifs s’échelonnent entre 49 euros (pass journée) et 249 euros (pass 7 jours).

  • Creamfields du 25 au 28 août à Daresbury en Angleterre : la référence

 

Véritable multinationale à lui tout seul, ayant donné lieu à des déclinaisons au Brésil, au Chili, au Mexique, en République Tchèque, aux Emirats Arabes Unis ou à une compilation mixée par le célèbre Paul Oakenfold, le festival britannique Creamfields est un événement comme seul Albion pouvait en engendrer.

Localisé à Daresbury dans le comté du Cheshire pas très loin de Manchester, le festival accueillera pour sa prochaine édition des monstres de la musique électronique anglaise comme Andy C, Pete Tong, Fatboy Slim ou l’allemand Paul van Dyk, très populaire outre-Manche…

Selon les formules, le prix des billets oscille entre 85 £ et 320 £. 

  • Outlook Festival du 31 août au 4 septembre : décors et basses de rêve

 

https://youtu.be/-cCqN8Vlgkg

Queue de comète dans la galaxie des festivals européens, l’Outlook Festival, du 31 août au 4 septembre 2016 à Stinjan en Croatie, est aussi un de ceux qui dispose du cadre le plus extraordinaire : un amphithéâtre romain de 2000 ans où jouera le rejeton de la dynastie Marley Damian « JR Gong » Marley. Autre cadre d’exception, le décor du fort abandonné de Punta Christo où la fête battra son plein pendant quatre jours et quatre nuits sur des plages, des bateaux. 

Avec au programme Dom & Roland, Andy C, Stormzy, Joey Bada$$, Noisia, Kano, Mala, Kode 9, Mick Jenkins, Goth-Trad, Lady Chann, Iration Steppas… Bref, un vrai paradis pour les amateurs de sub-basses enfumées. La ville et l’aéroport les plus proches se trouvent à Pula.

Le concert d’ouverture avec Damian « JR Gong » Marley est à 40 euros, le pass pour le reste du festival est à 175 euros (camping à 74,50 euros). 

Previous ArticleNext Article
X
X