actus

10 festivals de musique qui témoignent du renouveau metal

Par Nicolas Mollé le 13/08/2018 - Dernière mise à jour : 22/08/2018

10 festivals de musique qui témoignent du renouveau metal

Comme imaginer que la puissance atteinte par le Hellfest, référence des festivals metal en France n’a pas généré des vocations et une scène diversifiée et organisée dans son sillage ? La France est désormais une terre de metal et de concert métal, en particulier dans le Nord où les festivals pullulent, parfois le temps d’une soirée dans une salle des fêtes. Depuis la glorieuse époque du hard, de nombreux groupes locaux s’y partagent la scène, avec un renouvellement très net ces dernières années, qui tient compte des évolutions stylistiques du metal. Panorama.

 

  • Le Motocultor Festival Open Air 2018 prolonge les semailles metal à l’ouest

 

 

Pour sa cuvée 2018, la onzième, le festival de musique métal Motocultor s’apprête à renouer avec un grand cru, celui de 2016. Comme en atteste, à l’instar d’il y a deux ans, la présence de Ministry, groupe spécialiste des brûlots corrosifs et politiques inratable sur scène. Mais là ne sera pas le seule raison de converger vers cet excellent festival metal ouvert sur le punk, le hardcore et même le blues. On retrouvera en effet à son affiche des pointures issues d’autres mouvances en la personne de Popa Chubby, Nashville Pussy, Trisomie 21 ou les Young Gods. Ainsi que le Tambour du Bronx Metal Show.

Sans oublier des classiques du genre invitant comme les groupes de métal Sepultura, Cannibal Corpse ou même les ludions français Ultra Vomit. Avec une longue liste d’affiliés metal : Alestorm, Blockheads, Behemoth, Myrkur, Lüt, Sólstafir, Lumberjacks, Ende, Stoned Jesus, Celeste, Nostromo, Belphegor, Ereb Altor, Cypecore, Abbath, The Sticky Boys, Serenius, Devildriver, Cruachan, Pillorian, Nesseria, Svart Crown…

Ainsi que des curiosités issues d’autres sphères comme les post-rock Cerf Boiteux, les post-punk Rendez-Vous ou les franchement punks Tagada Jones et Maid Of Ace.

La vie de metaleux n’est pas toujours inoxydable et la médaille metal connait aussi ses revers. Récemment en difficulté, le Motocultor renoue en tout cas pour sa part avec une programmation ambitieuse qui lui permet de s’affirmer comme un digne petit frère breton du Hellfest.

Les 17, 18 et 19 août 2018 sur le site de Kerboulard de Saint-Nolff près de Vannes dans le Morbihan. 

 

  • Le Ravenous Altar Festival creuset de musique extrême à Villeurbanne

 

 

Une première autour du Black et Death Metal en région lyonnaise. Pour son édition inaugurale, le Ravenous Altar Festival conviera des mets de choix : les anglais de Grave Miasma, les brésiliens de Grave Desecrator, les suisses de Serpens Luminis ou les tchécoslovaques de Cult of Fire, qui donneront ici un concert français exclusif. Côté locaux de l’étape, on citera les français de Throane ou Dysylumn.

Bref une programmation artistique très internationale qui se paiera le luxe d’investir un Centre culturel œcuménique.

Le 15 septembre 2018 au CCO (Centre culturel œcuménique Jean-Pierre-Lachaize), 39 rue Georges Courteline à Villeurbanne.

 

  • Le Pyrenean Warriors Open Air va faire tonner les montagnes 

 

 

Un véritable banquet pour les amateurs de guitares hard bien carbonisées et de vocaux théâtraux, post-glam et haut perchés. Avec des prestations des anglais de Grim Reaper, des américains de Medieval Steel ou Attacker, des finlandais de Oz, des suédois d’Ambush, des italiens de Sign of the Jackal, des belges Scavenger. La France sera représentée par Venin et Citadelle.

Le samedi 15 septembre 2018 sur le site de la chapelle de Juhègues à Toreilles dans les Pyrénées-Orientales et le Languedoc-Roussillon.

 

  • Le Raismes Festival fête 20 ans de musique hard

 

 

Déjà 20 bougies pour le Raismes Festival, pur festival de hard rock qui a décidé de mettre les petits plats dans les grands à l’occasion de cet anniversaire. Avec donc des pointures telles que Sons of Apollo, les vétérans Rose Tattoo, L.A. Guns, The Chrise Slade Timeline, Praying Mantis, Jared James Nichols, Stocks, Sticky Boys, Miss America, Max Pie, Oblivion, Rich Robin, Raspy Junker, The Strikes, Kinderfield.

Depuis ses débuts ce festival a vu défiler des références telles que Saxon, MSG, Gamma Ray, Therion, Uriah Heep, Edguy, Freak Kitchen, Epica, Angra, Glenn Hughes, Gotthard…

Les 15 et 16 septembre 2018 au Château de la princesse d’Arenberg à Raismes dans le Nord.

 

  • Le British Steel Saturday Night célèbre le heavy d’Albion

 

 

Du metal en fusion qui dégorge. Et qui fête une tradition fort vivace, celle du heavy metal britannique. Dôtée d’un « metal market », cette British Steel Saturday Night invitera le Steve Grimmett’s Grim Reaper, Tysondog, Chariot, The Filth Hounds, Dealer, Desolation Angels, Gand, Neverworld

Le samedi 6 octobre 2018 à la Salle des Fêtes de Fismes, à 150 kms de Paris entre Soisson et Reims.

 

  • Le Fest Hom Fred 2018 la touche hardcore

 

 

Fondé en hommage à un dénommé Fred décédé d’un cancer foudroyant à l’âge de 38 ans, le Fest Hom Fred est plutôt orienté hardcore metal. Avec une touche internationale puisqu’on y croisera les britanniques de Malevolence et les brésiliens de Worst.

Seront aussi au programme Locomuerte, In Arkadia, The Bearded Bastards, Born to Burn, Morpain, Ogarya, Oddism.

Le samedi 20 octobre 2018 à l’Espace Guy Maréchal à Roye en Picardie près d’Amiens.

 

  • Le Tyrant Festival impose son tempo dominateur et inflexible à Oignies

 

 

Rendez-vous des aficionados de musique metal nordistes, le Tyrant Festival met le paquet avec une programmation luxuriante. Qu’on en juge plutôt : les norvégiens d’Aura Noir, les allemands de Der Weg Einer Freihet, les suisses de Schammasch ou de Zatokrev, les islandais de Auðn, les polonais de Thaw, les suédois de Watain se partageront l’affiche avec les américains de Profanatica

Côté français, on citera Azziard, The Great Old Ones, Hangman’s Chair ou Arkhon Infaustus.

Les samedi 17 novembre 2018 et dimanche 18 novembre 2018 au Métaphone à Oignies dans le Pas-de-Calais dans les Hauts-de-France.

 

  • Le Fréquence Metal Fest rameute dans le nord de la France les câblés metal

 

 

Organisé par une association, le Fréquence Metal Fest mettra à son affiche des noms aussi éloquents que Drakkar (heavy metal/speed metal), The Spirit (hard heavy metal), Gand (Heavy trash metal), Until Dead (black metal/dark metal) ou Pitkan Matkan, dans un registre « Epic Viking Metal ».

Particularité de ce festival : une partie de ses profits sera reversée a l’association « vaincre la mucoviscidose ».

Le samedi 24 novembre 2018 à Blendecques dans le département du Pas-de-Calais. 

 

  • Le Festival de Vouziers met des légendes à son affiche

 

 

Le festival hard rock music de Vouziers en est déjà à sa 26ème édition. Monté par l’association « Pourquoi pas ? », il mettra à son affiche des groupes aussi réputés que les français Vulcain ou Titan. Mais aussi Demon Eyes, Attentat Rock, ADX

Bref pas mal de références du metal français et hard rock prolétaire à la française, pour les connaisseurs qui savent que ce genre ne se limite pas à Trust, loin de là.

Le samedi 1er décembre 2018 à Vouziers dans les Ardennes.

 

  • Le Nantes Metal Fest récidive

 

 

Nantes exploite à fond son tropisme de musique metal d’ancien fief metalo où les vinyles de papa (voire de grand papa) se sont transmis d’une génération à l’autre. Patrie officielle du Hellfest qui se situe à seulement quelques kilomètres à Clisson, la ville accueille aussi depuis sept années un Nantes Metal Fest d’anthologie.

Pour la prochaine édition on retrouvera Hangman’s chair, Fange, 20 Seconds Falling Man, Lux Incerta, Hilldale, Mars Red Sky, Enlightened, Bigsure, Little Jimmy, Solar District, Sticky Boys, Flayed, Heart Attack, Desperhate, Shade And Dust.

Au Ferrailleur à Nantes les 6, 7 et 8 décembre 2018.

0

Partager sur ...

Tags

billetterie