actus

13 festivals d’avant-garde où éclosent les stars de demain

Par Nicolas Mollé le 25/04/2018 - Dernière mise à jour : 07/05/2018

13 festivals d'avant-garde où éclosent les stars de demain

Un pour chaque mois et même un treizième. Trans Musicales de Rennes, BB Mix, Paco Tyson, iNOUïS du Printemps de Bourges… En France, les festivals servant de tremplins aux talents nationaux et internationaux de demain sont légion. Ils s’appuient souvent sur la programmation d’artistes cultes. Les plus gros vendeurs actuels y sont aussi régulièrement de passage pour consolider la fréquentation. Tour d’horizon.

 

  • Les iNOUïS du Printemps de Bourges détecteurs de talents

 

 

Les iNOUïS du Printemps de Bourges se déroulent non seulement dans le cadre du Printemps de Bourges depuis le 24 avril 2018 et jusqu’au 29 avril 2018. Mais aussi dans le cadre d’une tournée des iNOUïS du 9 au 13 octobre 2018, dans 6 grandes villes de France. Cette année, l’appel à candidatures a eu lieu du 23 octobre au 13 novembre 2017. Il s’agit du premier dispositif de repérage et de sélection de jeunes talents en France. Il s’appuie sur 28 antennes territoriales et plus de 350 professionnels.

 

On lui doit notamment la découverte de Christine and The Queens, d’Odezenne, de Petit Biscuit, de Radio Elvis, de Fishbach ou d’Eddy de Pretto.

 

  • Paco Tyson fait le plein de rythmes juste avant le 1er mai

 

 

Trois scènes, trois nuits de DJ sets et lives techno, house et trance pour un seul festival. Tel est le programme de Paco Tyson à Nantes, évènement de musique électronique dont c’est déjà la deuxième édition. L’an dernier, pour son cru inaugural, Paco Tyson avait fait très fort puisqu’il avait mis à son affiche Derrick May, Joy Orbison ou The Driver et attiré plus de 10.000 festivaliers sur le site Chantrerie-Grandes Écoles.

 

En 2018, Paco Tyson a décidé de faire grimper encore les potentiomètres en convoquant Laurent Garnier, un autre « godfather » de la techno, française cette fois, quoiqu’ayant fait ses débuts à la mythique Haçienda de Manchester. Alléchés par la réputation déjà grandissante de l’évènement, d’autres joyaux rares vont partager l’affiche avec Laurent Garnier en la personne de Ricardo Villalobos, de Robert Hood, d’Ellen Alien ou de François X. Côté jeunes talents, locaux notamment, on pourra découvrir OksaAlqa WakkéJef-K, The Looks ou encore le très très prometteur Le Crabe.

 

  • Les talents de demain font beaucoup de bruit aux Nuits Sonores 

 

 

Après une édition 2017 qui leur a permis de fêter leurs 15 ans, Les Nuits Sonores reviendront du 6 au 13 mai 2018 à Lyon, où ce festival a été imaginé initialement pendant l’été et l’automne 2002.

 

Ce rendez-vous, qui conjugue les valeurs d’ouverture et de métissage, revendique l’universalité de la musique et cultive la transversalité et le décloisonnement artistiques. Il multiplie ainsi les parallèles entre tous les terrains créatifs, du design à l’architecture éphémère en passant par l’image, le graphisme,la cuisine. Investissant une quarantaine de lieux lyonnais.

 

Cette année, il mettra à son affiche des artistes comme la nouvelle sensation pop Superorganism, le rappeur américain Action Bronson, les artistes hip-hop français Caballero & JeanJass & Friends pour un projet concept « High & Fines Herbes« , Dopplereffekt ou les pionniers de l’électronique D.A.F.

 

  • Les Rendez-vous Hip-Hop 2018 fédèrent Paris, Nantes, Lille, Marseille et Nîmes

 

 

Du 26 mai au 2 juin, la 3e édition de Rendez-vous hip-hop va se dérouler entre Paris, Nantes, Lille, Marseille et Nîmes. Cet évènement, fortement soutenu par les ministères de la Culture et de l’Education Nationale va mettre à son menu des piliers de la culture hip-hop : danse, graff et bien sûr rap.

 

C’est ainsi qu’à Lille, le rappeur d’Aubervilliers Rémy jouxtera Loud, originaire de Montréal. On retrouvera à Marseille Talib Kweli et la rappeuse Chilla tandis que Ninho et Dinos joueront à Paris, Nîmes affichant Grems, Nantes Médine et Nemir.

  • Le Rush Festival 2018 à Rouen franchit une étape et devient payant

 

 

L’an dernier, en 2017, il s’agissait de la seulement deuxième édition du festival Rush, organisé par le 106 et la  Métropole Rouen Normandie. Avec 29.800 spectateurs à la clef. Cette année,  l’évènement organisé sur la presqu’île Rollet, sur les quais de Rouen, rive gauche, du vendredi 1er au dimanche 3 juin 2018 passe payant. Avec des places entre 5 et 10 euros et un pass trois jours à 24 euros.

 

La programmation a été confié au musicien Rodolphe Burger qui a choisi de nombreuses découvertes parmi la vingtaine de groupes programmés. Autour du DJ producteur Kavinsky rendu célèbre pour son thème dans « Drive » ou d’Arnaud Rebotini, lui aussi plébiscité pour sa participation à une musique de film, on citera Jeanne Added, Bombino ou Ty Segall. Ainsi que des groupes attendant de prendre leur essor comme Ellah A Thaun, Impossible et Seigneur.

 

  • Le Coconut Music Festival regorge de talents pulpeux

 

 

Du 6 au 9 septembre 2018, on pourra retrouver pléthore de talents à l’Abbaye aux Dames, cité musicale de Saintes, entre La Rochelle et Angoulême. En 2017, ce festival avait fêté son 5ème anniversaire avec Acid Arab, un membre en solo de Petit Fantôme, Frànçois and the Atlas Mountain, Requin Chagrin, Lysistrata ou Lord Rectangle.

 

  • Levitation France se prépare à s’élever de nouveau avec le meilleur du rock psychédélique

 

 

Le Leviation France, déclinaison française d’une véritable institution américaine, se tiendra les 21 et 22 septembre 2018. Situé en en plein centre-ville d’Angers, le festival se déploie au bord de la Maine et face au château.

 

Il vient de dévoiler ses premiers noms : The Brian Jonestown Massacre, Spiritualized, Mdou Moctar, Mien, Holy Wave, La Luz.

 

  • Le Convenanza excentrique nid à talents électroniques à Carcassonne

 

 

Les 21 et 22 septembre 2018, le Convenanza Festival à Carcassonne continuera de se dérouler sous le patronage d’Andrew Weatherhall, manitou des hybridations mutantes entre rock et électronique. Mais cette année, il reviendra à Carcassonne, après un crochet temporaire à Sète l’an dernier qui avait convié Junto Club, Baris K, Autarkic ou le post-punk électronique de Fontän.

 

  • La JIMI 2018 : le salon des indés et de l’autoproduction rendez-vous phare des débrouillards intrépides

 

 

Salon des indés et de l’autoproduction, la JIMI se tiendra le samedi 13 octobre dans le cadre du festival de Marne à Ivry-sur-Seine. Au programme : exposants, ventes de vinyles, débats et tables rondes, performances graphiques, mini-conférences…

 

Côté concerts, on retrouvera notamment Gérard Baste des Svinkels, Schlaasss, Mesparrow, Davodka, Octave Noire, les cultes Hard-Ons, Pogo Car Crash Control, Faire, Julien Gasc

 

  • Les Primeurs de Massy préparent leurs vendanges 2018

 

 

Le festival Les Primeurs de Massy (et de Castres désormais) se tiendra début novembre 2018 à Paul B, scène de musiques actuelles de l’Essonne, après une précédente édition s’étant déroulée du 1er au 4 novembre 2017. La spécificité de ce festival étant qu’il est dédie aux artistes sortant leur premier album.

 

L’an dernier, il avait convié 21 artistes dont Juliette Armanet, Last Train, Onefoot, The Pirouettes, Lysistrata, Fishbach, Tim Dup…

 

 

  • Le Festival BB Mix dévoile des artistes aux esthétiques uniques

 

 

Après une édition 2017 qui s’est déroulée du vendredi 24 novembre 2017 au dimanche 26 novembre 2017, le festival BB Mix remettra le couvert fin novembre 2018. Organisé au Carré Belle-Feuille de Boulogne-Billancourt, l’évènement convie des talents rares et cultes comme James Holden & The Animal Spirits ainsi qu’un « tribute » à La Monte Young ou The Pop Group en 2016.

 

De quoi servir de tremplin à des découvertes comme Arnold Dreyblatt, Colleen, Groupshow, Borja Flames, Prescott, Accident du Travail ou Paalma l’an dernier.

 

  • Les Trans Musicales de Rennes 2018 tiendront  leur rang pour leurs 40 ans

 

 

Du 5 au 9 décembre 2018, les Trans Musicales de Rennes continueront de s’imposer comme la rolls des festivals de découverte. Parce qu’y sont passés de futures étoiles rayonnantes comme NirvanaSaïan Supa Crew ou les Daft Punk en 1995.

 

L’an dernier, on y a découvert Kiddy Smile, Voyou ou Superorganism, actuellement en train de décoller, il s’agissait du prélude à la quarantième édition du festival prévue en 2018. Et qui s’avèrera donc hors normes.

 

  • Le Paris Music Festival 2019 fait découvrir talents et lieux rares

 

 

C’est en mars 2019 que se tiendra la prochaine édition du Paris Music Festival. La précédente édition s’était déroulée les 15, 16 et 17 mars 2018 avec Prequell, Nach (piano solo), Malik Djoudi, JP Nataf, Atlas.

 

Trois jours de concerts, performances, dans des lieux insolites parisiens tels que le musée Guimet, le théâtre du lycée Jacques Decour ou plus classiques tels que le Café de la Danse, le Sunset Jazz Club…

0
Abonnez-vous à la newsletter
Placeholder

Partager sur ...

Tags