5 clips aux chorégraphies soignées qui ont marqué 2014 Commentaires fermés sur 5 clips aux chorégraphies soignées qui ont marqué 2014 2254

De Stromae à Kieza, en passant par la frenchie Christine and The Queens, (re)découvrez cinq clips aux chorégraphies soignées qui ont émerveillés 2014.

  • Sia « Chandalier »

La chanteuse australienne Sia a marqué l’année 2014 avec le clip de son single incontournable « Chandelier ». Diffusé pour la première fois le 6 mai 2014, le clip suit une jeune danseuse de génie dans sa chorégraphie époustouflante. Maddie Ziegler, seulement âgée de 12 ans y offre une prestation crée par Ryan Heffington. La jeune danseuse y arbore une perruque blonde pour rappeler la coiffure de la chanteuse Sia. A la réalisation, on retrouve Sia et Daniel Askill. Le clip a été encensé par la critique. Pour Nolan Feenay du Time Magazine, Maddie Ziegler y réalise la meilleure performance de danse de l’année. Une opinion partagée par le public puisque le clip a remporté le prix de la meilleure chorégraphie au MTV Video Music Awards.

 

  • Michael Jackson et Justin Timberlake « Love Never Felt So Good »

Le 2 mai 2014 sortait le remix du titre « Love Never Felt So Good » avec la participation posthume de Michael Jackson. Le morceau d’origine fut enregistré par Michael Jackson en 1983 et figurait sur l’album « Xscape ». La nouvelle version, produite par Timbaland et Jerome « J-Roc » profite de la prestation de Justin Timberlake. Le clip en lui-même a été diffusé pour la première fois le 14 mai 2014 et a pour but de transmettre l’héritage pop de Michael Jackson. On y retrouve des image de l’icône, issues de ses clips, réalisant les chorégraphies qui ont fait sa gloire. Justin Timberlake et de jeunes danseurs sont également présents et effectuent les mouvements de danse propre à la star décédée. A la réalisation, on retrouve Rich Lee et Justin Timberlake lui-même. Le résultat est un bel hommage où toutes les générations se retrouvent. Découvrez également les tops et flops des musiciens au cinéma et dont Justin Timberlake fait parti.

 

  • Stromae « Papaoutai »

Le chanteur belge Stromae a continué son ascension folle en 2014. Le touche à tout a fait vibrer Bercy en novembre et décembre 2014 et n’a pas manqué de marquer les esprits avec des singles incontournables. L’artiste a plus d’une corde à son arc et excelle également en danse. La preuve avec le clip du titre « Papaoutai », devenue la vidéo francophone la plus vue au Monde avec 200 millions de vues sur YouTube. Il est réalisé par Raf Reyntjens alors que ses chorégraphies ont été conçues par Marion Motin. On y découvre un jeune garçon face à son père dans les années 50. Dans le clip, l’image du père absent est crée un mannequin ne s’animant que quelques instants dans l’imaginaire de son enfant. Si à l’origine, une poupée devait être utilisée pour le tournage, c’est Stromae lui-même qui finit par l’interpréter. Alors qu’il a gagné le prix du meilleur clip au Festival International du Film Francophone de Namur en 2013, il est en compétition aux NRJ Music Awards 2014 pour le prix du meilleur clip.

  • Kiesza « Hideaway »

Le titre « Hideaway » est le single phare du premier album de Kiesza « Sound of a Woman » paru en avril 2014. Réalisé en février 2014, le clip a été tourné en un plan séquence. On y découvre Kiesza qui danse à travers les rues de Brooklyn (New York) et est rejointe par des danseurs au fur et à mesure de son parcours.  La vidéo a été réalisée par Blayre Ellestad, le frère de la chanteuse et chorégraphié par Ljuba Castot. A la production on retrouve la chanteuse Kiesza ainsi que Rami Samir Afuni. A noter que la chanteuse a eu beaucoup de difficultés à réaliser ce clip. En effet, elle s’était blessée à la hanche peu de temps avant le tournage et a eu du mal à marcher pendant le mois qui a suivi. Le résultat est à la hauteur de l’investissement.

  • Christine and the Queen « Saint Claude »

Le titre « Saint Claude » est à l’image décalée et poétique de Christine and the Queens. Le single est extrait de l’album « Chaleur Humaine » paru le 2 juin 2014. A l’écran on retrouve Héloïse Letissier de son vrai nom, seule face à un décors rouge qui offre une chorégraphie gracieuse et élégante. La frenchie s’est attirée les éloges des critiques et a su se frayer une place de choix en tête des charts. A tel point que la nantaise s’offrira en 2015 un tour des Zeniths avec un passage à Paris le 23 septembre 2015, Lille le 26 et Nantes le 30. Elle sortira également son opus chez nos voisins allemands 20 février 2015.

Previous ArticleNext Article
X
X