5 clips coup de coeur de l’année 2014 Commentaires fermés sur 5 clips coup de coeur de l’année 2014 324

A l’heure où Youtube est le moyen le plus efficace pour découvrir la musique, découvrez nos vidéos clip coup de coeur. Ces clips sont des œuvres à part entière, qu’ils transportent dans un autre univers, se fassent miroir de notre société ou soient traités comme une œuvre cinématographique, découvrez cinq clips rock qui ont marqués l’année 2014.

Linkin Park « Finale Masquerade »

 

Le 17 juin 2014, Linkin Park sortait son 6ème opus « The Hunting Party ». Annoncé comme un préquel à « Hybrid Theory », par Mike Shinoda lui-même, il y avait fort à parier que les rockeurs offrent un album incontournable. Pas d’erreur à ce niveau-là, les ventes le prouvent puisque le combo, désormais auto-produit en avait vendu 783.000 exemplaires  au mois de septembre 2014.

En juillet 2014, Linkin Park propose de découvrir le  clip très graphique  du troisième extrait de l’album : « Finale Masquerade » qui met en avant la voix puissante de Chester Bennington . Réalisé par Mark Pellington, le groupe y est mis en scène au milieu d’images fortes qui font un écho lourd de sens à l’actualité. A noter que 2014 a également permis à Linkin Park de faire un retour réussi en France à Paris-Bercy au mois de novembre.

 

Asaf Avidan « Over My Head »

Asaf Avidan est la pépite incontournable de ces dernières année. Révélé au grand public par un remix de son titre grandiose « Reckoning Song », le chanteur a depuis conquis l’hexagone. En janvier 2015 paraîtra le nouvel opus du talentueux songwritter baptisé « Gold Shadow ». En attendant avec impatience ces nouveaux titres, Asaf Avidan propose d’en découvrir un premier extrait « Over My Head ».

Pour en profiter pleinement, le chanteur diffuse deux vidéos différentes. La première en fait un fugitif menotté à une séduisante jeune femme, le second capture la magie de sa voix dans le musée national Picasso-Paris. Découvrez le clip d’ « Over My Head » dans une première version dangereuse qui rappel les vieux films hollywoodiens. Pour mémoire, l’artiste profitera de 2015 pour s’offrir une tournée française et un crochet par le Zénith de Paris.

 

The Madden Brothers « Dear Jane »

The Madden Borthers est le projet solo des jumeaux de Good Charlotte, à savoir Joel et Benji Madden. Les deux frères sortent l’album « Greetings from California » en septembre 2014. Un opus sur lequel Pharrell Williams avait planché à la production en 2012 avant un report de date de sortie.

Ce second extrait de la galette baptisé « Dear Jane » est très éloigné des riffs pop punk des débuts de Good Charlotte avec « Little Things » et autre « The Anthem ». Le clip est à l’image du single épuré, pop mais avec de forts accents rock. Tourné en noir et blanc, sa simplicité donne néanmoins l’envie de faire le voyage jusqu’en Californie.

 

30 Seconds to Mars « City of Angels »

En mai 2013, Thirty Seconds to Mars sortait son quatrième album « Love Lust Faith + Dream ». Un opus conceptuel divisé en quatre parties, et très différents de ses prédécesseurs. Le titre « City of Angels » succède à « Up in the air » et « Do or Die » en tant que single en octobre 2013. Le clip est réalisé par Bartholomew Cubbins, le nom qu’utilise Jared Leto lorsqu’il passe derrière la caméra.

Cette ode à la ville de Los Angeles a valu au groupe une nomination aux MTV Video Awards 2014 pour sa cinématographie. Outre la présence de sosies de Maryline Monroe ou encore Michael Jackson, 30 Seconds to Mars y invite de nombreuses stars pour y dresser un portrait de la célébrité dans la Cité des Anges.  On y retrouve notamment Kanye West, Selena Gomez, James Franco, Olivia Wilde, Ashley Olsen et Lindsay Lohan. Comme à chaque fois avec les rockeurs, le résultat est inspirant.

 

Andrew McMahon In The Wilderness « Cecilia And The Satellite »

Andrew McMahon In The Wilderness est le très joli projet solo d’Andrew McMahon à qui l’on doit les groupe Jack’s Mannequin et plus anciennement Something Corporate. Le chanteur et pianiste a sorti en octobre 2014 son album éponyme soutenu dès le mois d’août 2014 par un premier extrait baptisé « Cecilia and The Satellite ». Ce dernier a été écrit pour la petite fille à naître de cet artiste. En ressort un hymne piano rock touchant, brillamment composé par le songwriter.

Le clip en lui même est disponible sur la toile depuis le 5 décembre 2014.  Le résultat est une invitation au rêve et au voyage faite avec douceur et poésie. A noter que la petite Cecilia, elle-même, y fait une apparition. Pour découvrir Andrew McMahon en live, il faudra attendre le mois de février 2015 au cour duquel l’artiste se rendra chez nos voisins britanniques.

 

Découvrez également les clips aux chorégraphies sublimes qui ont marqué 2014.

Previous ArticleNext Article
X
X