actus

5 légendes du blues à ne pas rater sur scène en 2018

Par Nicolas Mollé le 20/02/2018 - Dernière mise à jour : 19/04/2018

5 légendes du blues à ne pas rater sur scène en 2018

Tout « vient de là » avait coutume de chanter Johnny Hallyday. De fait, le blues est un genre ancien, avec ses stars, ses célébrités, parfois atypiques comme Jean-Jacques Milteau ou Popa Chubby. Une nouvelle génération entretient ainsi la flamme des pionniers. Coup de projecteur sur cinq talents rares à guetter sur scène, de Joe Bonamassa à Fred Chapellier en passant par Otis Taylor.

 

  • Jean-Jacques Milteau le maître des harmonies blues

 

 

L’harmoniciste Jean-Jacques Milteau fait partie du paysage blues mondial. L’artiste a sorti une vingtaine d’albums et compilations depuis ses débuts dans les années 70, le dernier en date en 2017 se nommant Migrations Blues, avec Eric Bibb et Michael Jerome Brown.

 

La musique de Jean-Jacques Milteau a grandi aux aguets de toutes les notes d’harmonica qu’un petit parisien né en 1950 non loin de la Porte d’Italie pouvait détecter. Le célèbre harmoniciste blues s’est ainsi laissé gagner par le bel instrument rutilant d’un Albert Raisner. Par Le Grisbi de Jean Wetzel. Mais aussi, plus tard, par le You’re no good en ouverture du premier album de Bob Dylan. Ou par les premier singles des Beatles et des Rolling Stones, Love me do et Not fade away.

 

Jean-Jacques Milteau a joué sur des scènes aussi variées que La Cigale à Paris (fin janvier 2017 ou en 2014) ou au Nancy Jazz Pulsations en 2010 et 2015. Il se produira le vendredi 16 mars 2018 à La Cité de la Musique et de la Danse de Soissons, le vendredi 6 avril 2018 au Juliobona/Théâtre de Lillebonne, le samedi 7 avril 2018 au Quai 3 du Pecq, le vendredi 25 mai au Cac/Centre des Arts et de la Culture de Concarneau.

 

  • Popa Chubby le plus puissant guitariste du genre

 

 

Attention monument. Peut être le plus imposant encore vivant en ce qui concerne le blues.  Le guitariste de blues rock new-yorkais Popa Chubby, de son vrai nom Theodore Joseph Horowitz, est certes en activité depuis les années 90 et ne fait pas partie des pionniers du genre tels que John Lee Hooker, BB King ou Muddy Waters.  Mais l’artiste affiche une discographique pléthorique, 34 albums dont le dernier en date se nomme Two Dogs en 2017.

 

En France, on peut régulièrement croiser cet artistes au Grillen à Colmar. Mais aussi au Cabaret Sauvage et à l’Olympia en 2015 à Paris.

 

Popa Chubby se produira le samedi 9 juin 2018 au Parc du Château de Périgny dans le cadre du festival Notes en Vert.

 

  • Otis Taylor l’homme orchestre

 

 

Natif de Chicago, éminente patrie métropolitaine,  en dehors du delta du Mississippi, du blues, Otis Taylor est un peu un homme à tout faire du genre. Parce qu’il pratique avec brio des instruments aussi divers que la guitare, le banjo, la mandoline, l’harmonica.

 

Otis Taylor, qui enregistré une quinzaine d’albums, a été régulièrement nominé aux Blues Music Awards (onze fois). En France, outre son concert au festival Sons d’hiver en 2015, on l’a vu se produire à Paris à l’Olympia en 2008 ou au Pan Piper en 2017.

 

Ce multi-instrumentiste s’est aussi distingué pour sa participation au film Public Enemies avec le titre Ten millions slaves ainsi qu’à un autre long métrage, Shooter, tireur d’élite, qui incluait sa chanson Nasty letter.

 

Otis Taylor donnera des concerts le mercredi 4 avril 2018 à La Traverse de Cléon, le jeudi 5 avril 2018 au New Morning à Paris, le vendredi 6 avril 2018 à La Cave à Argenteuil, le samedi 7 avril 2018 au foyer communal Laurent Bouvier à Salaise dans le cadre du Salaise Blues Festival, le dimanche 8 avril 2018 au Cargo de Nuit à Arles.

 

  • Fred Chapellier diamant brut blues français

 

 

Peu ou prou de la même génération que Popa Chubby, Fred Chapellier est originaire de Metz où il débute à la batterie avant de finalement se tourner vers la guitare électrique, versant blues.

 

Avant d’être cet artiste qui rend hommage à l’artiste de variété rock qui fit tant pour le blues, Johnny Hallyday, Fred Chapellier s’est notamment révélé comme l’un des guitaristes ayant accompagné le trio Les Vieilles Canailles composé de Jacques Dutronc, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell. Lors de leurs concerts à Bercy en novembre 2014 et à l’occasion de la tournée 2017.

 

Mais le guitariste fétiche de Fred Chapellier reste Roy Buchanan, à qui il a d’ailleurs rendu hommage lors d’un « Fred Chapellier & Friends, a tribute to Roy Buchanan » en 2007.

 

Fred Chapellier se produira le samedi 3 mars 2018 à La Puce à l’Oreille à Riom, le mardi 20 mars 2018 au New Morning à Paris, le samedi 24 mars 2018 à la Boîte à Musique à Wattrelos dans le cadre du festival Blues en Mars. Ou encore le samedi 28 avril 2018 à la Salle des Fêtes de La Batie Montgascon et le samedi 9 mars 2018 à Sathonay Village dans le cadre du Sathonay Blues Festival, dans le parc de la mairie (concert gratuit).

 

  • Joe Bonamassa touche à tout du blues

 

 

Maintes fois évoqué par Concertlive, Joe Bonamassa est une pointure du blues, au style et à la technique aussi acérées que les santiags les plus effilées.

 

Guitariste de Black Country Communion, un groupe de hard rock composé également de Jason Bonham, Glenn Hughes et Derek Sherinian, Joe Bonamassa s’est aussi fréquemment illustré aux côtés de la chanteuse Beth Hart. On le retrouve aussi à l’oeuvre chez Rock Candy Funk Party, un groupe instrumental funk/rock.

 

Joe Bonamassa donnera l’été prochain une série de concerts en Europe, notamment le dimanche 10 juin 2018 au Kursaal à Ostende en Belgique.

 

Découvrez aussi les femmes qui donnent un coup de fouet au blues. 

0

Partager sur ...

billetterie