5 projets qui vont à la rencontre de l’Afrique noire Commentaires fermés sur 5 projets qui vont à la rencontre de l’Afrique noire 242

  • Sandra Nkaké fait sinuer sa voix entre Yaoundé et Paris

Sandra Nkaké n’est pas que cette artiste conçue à Paris et née au Cameroun qui s’illustre aux côtés de Texas pour la 516ème de Taratata. Duale, en prise à la fois avec les cultures rock et soul, autant fascinée par le répertoire du Velvet Underground que celui de Ertha Kitt, elle est aussi particulièrement attentive à la question des migrants.

Et a réalisé une grande tournée mondiale passant par l’Afrique à l’époque de la sortie de son premier album solo « Mansaadi » en 2008. Elle se produira demain soir, mercredi 14 juin 2017, à La Maroquinerie dans le cadre des Pias Nites. Puis reviendra au Café de la Danse à Paris le 14 novembre 2017. Avant de jouer à Toulouse à la Salle Nougaro le 6 février 2018

  • Stranded Horse s’éclaire des lueurs de kora de Boubacar Cissokho

Une reprise du titre « Transmission » de Joy Division enluminée de kora. Rien de moins. Yann Tambour développe depuis 2005 sous le nom de Stranded Horse un projet musical aux confins du folk anglo-saxon et de la musique mandingue. S’appropriant la kora, une sorte de harpe africaine, de façon singulière, il a notamment collaboré avec l’un des grands maîtres de l’instrument, le malien Ballaké Sissoko. Chantant en français et en anglais, il délivre un répertoire au souffle romantique, assez proche de celui du maître Léonard Cohen.

Il a d’ailleurs repris son titre « Avalanche« . En trio, en quatuor, avec Boubacar Sissoko, jeune cousin virtuose de Ballaké, il jouera à Lyon au Bal des Fringuants pas plus tard que jeudi prochain, le 15 juin 2017 (ainsi que le 16 juin 2017). Mais aussi à Paris le 5 juillet 2017 au CHU Jean Quarré dans le cadre d’une soirée Refuge organisée par le Petit Bain. Ainsi que le 6 juillet 2017 dans le cadre de l’inauguration du nouveau Musée d’Arts de Nantes

  • Cheveu et Group Doueh organisent le métissage psychédélique ultime 

Une rencontre inespérée en ces temps troublés. Celle d’un groupe originaire du Sahara Occidental habitué aux fêtes de mariage et d’un autre signé sur un label rock pointu parisien. La miction entre Group Doueh, son guitariste au style hallucinatoire, grésillant et saturé, et Cheveu de l’écurie Born Bad s’est faite de la manière la plus franche, directe et chaleureuse possible. Un disque a vu le jour et ce sont désormais des concerts qui font revivre ce répertoire unique.

Parmi leurs futures dates prévues, on citera celles à Paris du mercredi 21 juin 2017 à l’Institut Du Monde Arabe dans le cadre de la Fête de la Musique ou du mercredi 5 juillet 2017 à l’Institut des Cultures d’Islam. Mais aussi aux Eurockéennes de Belfort le dimanche 9 juillet 2017 ou Dour en Belgique le 13 juillet 2017.  

  • Tony Allen et Jeff Mills ravivent aux Escales les liens cachés entre Afrique et Amérique

De Détroit au Nigéria. Deux papes de la musique black ont rendez-vous sur scène cet été, aux Escales à Saint-Nazaire le 28 juillet 2015. Et ce pour une création unique, même si les deux artistes ont déjà frayé sur scène. Tony Allen est le père de l’afrobeat en tant que batteur aux côtés de Fela Kuti. Jeff Mills un des géniteurs de la techno première génération. Celle du collectif Underground Resistance, qui a porté la bonne parole techno de Berlin à Londres en passant par Soweto.

Un projet qui s’inscrit bien dans l’attitude artistique générale de Jeff Mills, régulièrement aux manettes de projets hybrides, comme des concerts cross over entre électro et musique classique ou des créations de BO pour des classiques du cinéma expressionniste allemand comme « Metropolis« . 

  • Le londonien Elf Kid se projette en Ethiopie et au Mali

Petit prince du grime, Elf Kid fait déjà presque partie de la troisième génération d’artistes de ce genre né dans les caves des barres de l’East End londonien. Après Dizzee Rascal ou Skepta. Lui, il vient du sud de Londres. Remarqué lors de la dernière édition du festival Les InRocKs, il s’est récemment rendu en Ethiopie avec l’aide dl’association ASOS Supports Talent où il a travaillé avec des artistes locaux et réalisé le clip de « Reload that« . 

Elf Kid vient également de produire le nouvel album des maliens Songhoy Blues, « Résistance« , qui doit voir le jour cette semaine, le 16 juin 2017.

 

Previous ArticleNext Article
X
X