6 jeunes chanteuses françaises qui savent s’imposer en concert Commentaires fermés sur 6 jeunes chanteuses françaises qui savent s’imposer en concert 1890

Des voix, du talent, une grâce. La chanson française féminine, en anglais dans le texte ou pas, se renouvelle. Peu importe d’ailleurs la nationalité chez cette nouvelle génération d’artistes louves qui ont souvent une identité aux contours flous, ce qui s’entend bien dans leur musique joyeusement métisse et transgenre, souvent déjà très à l’aise sur scène. Mais il y avait bien longtemps qu’un tir groupé, une génération entière, ne s’était pas levée en solo pour s’émanciper et se faire connaître artistiquement. Sélection de six jeunes madones en devenir. 

  • Calypso Valois héritière somptuaire en première partie de Daho

Connue pour ses titres flamboyants « Le jour« , « Vis à vie » et « Apprivoisé« , Calypso Valois dispose d’écrins luxueux et soyeux pour ses jolies chansons. Les chansons d’une héritière puisqu’elle est la fille d’un duo mémorable de la pop synthétique à la française, Elli & Jacno.

Elle est d’ailleurs parrainée par une figure tutélaire de la new wave française, Etienne Daho, auprès de qui elle est apparue sur « Amoureux solitaires« , sur « Jacno Future », album hommage à Jacno.

Calypso Valois sera en concert ce soir mardi 11 décembre 2018 en première partie d’Etienne Daho à l’Autre Canal à Nancy. 

  • Clara Luciani habite la scène de ses feulements

Clara Luciani prodigue un rock new wave tendu et nerveux, plein d’aplomb et d’insolence nerveuse. Née à Martigues, cette auteur-compositrice-interprète est issue d’une famille corse et s’est illustrée au sein de La Femme, participant aussi à l’album du rappeur Nekfeu. Elle a aussi chanté avec Sage (alias l’ex Revolver Ambroise Willaume), Nouvelle Vague, Raphaël ou même Benjamin Biolay.

En solo, Clara Luciani a sorti le EP « Monstre d’amour » avec Ambroise Willaume et Benjamin Lebeau, moitié de The Shoes, et l’album « Sainte-Victoire ».

Clara Luciani foulera les planches du Botanique à l’Orangerie de Bruxelles le mercredi 12 décembre 2018, celles de la Laiterie à Strasbourg le vendredi 14 décembre 2018 ou celles de La Cigale à Paris le mardi 29 janvier 2019.

  • Angèle jeune archange bruxelloise en tournée française

Soeur de Roméo Elvis, avec qui elle a d’ailleurs interprété le titre « Tout oublier« , Angèle est une jeune artiste belge qui a grandi à Linkebee dans la banlieue sud de Bruxelles. Elle a commencé le piano très tôt, a appris la musique dans une école de jazz et débuté dans le groupe de son père Marka, très populaire en Belgique. Son premier single, « La loi de Murphy », a généré des millions de vues sur YouTube.

Cette jeune artiste s’est notamment fait connaître a à ses débuts grâce à de courtes vidéos sur son compte Instagram, où elle a mêlé chant et humour. Puis elle s’estproduite en première partie d’Ibeyi, de Damso. En mai 2018, elle a donné son premier concert parisien au Trianon en compagnie de MC Solaar sur la reprise de son titre « Victime de la mode«  et participe ensuite à de grands festivals d’été en Belgique, en France et en Suisse, comme Dour, Les Ardentes, Garorock, Rock Werchter, Les Vieilles Charrues.

Angèle se produira demain mercredi 12 décembre 2018 à la Belle Electrique à Grenoble, le jeudi 13 décembre 2018 au Rockstore à Montpelier, le vendredi 14 décembre 2018 à la Salle de l’Etoile à Châteaurenard mais aussi le mercredi 30 janvier 2019 à Stereolux à Nantes, le jeudi 31 janvier 2019 au Liberté à Rennes ainsi que les mardi et mercredi 12 et 13 mars 2019 à l’Olympia à Paris.  

  • Halo Maud voix exquise divine surprise

C’est l’une de révélations de ces dernières années. Quelqu’un qu’on avait repéré il y a déjà quelques années au Lieu Unique à Nantes. Et retrouvé récemment pour un interview. Il y a un peu de l’univers de Serge Gainsbourg et notamment les intonations de Jane Birkin ou de Charlotte Gainsbourg chez cette artiste également influencée par Kazu Makino de Blonde Redhead.

Plus explicitement, Halo Maud vient par ailleurs de reprendre Serge Gainsbourg et son « Dépression au dessus du jardin » à travers une collaboration avec Eddy Crampes. Mais elle a aussi écrit pour Christophe.

Halo Maud jouera le 14 décembre 2018 à La cave à Argenteuil ou 24 janvier 2019 à La Carène à Brest.

  • Camélia Jordana de retour avec « LOST »

La plus pop, légère et mélodieuse des représentantes de la « téléréalité » est de retour avec un troisième album, « LOST », successeur de « Dans la peau » en 2014 et de « Camélia Jordana » en 2010. Cette artiste, qui est aussi actrice (on l’a vue notamment dans « Le Brio » en 2017 sous la direction d’Yvan Attal face à Daniel Auteuil, avec un César du meilleur espoir féminin à la clef), a été révélée par l’émission « Nouvelle Star » en 2009.

Connue pour des titres comme « Non non non (écouter Barbara) » ou « Ce qui nous lie est là« , elle est récemment revenue dans l’actualité avec des titres comme « Gangster » ou « Freddie Gray« .

Camélia Jordana sera sur scène notamment le lundi 17 décembre 2018 à La Belleviloise à Paris mais aussi, l’an prochain le vendredi 8 novembre 2019 à la Paloma à Nîmes, le samedi 9 novembre 2019 au Moulin à Marseille ainsi que le samedi 16 novembre 2019 à La Gaîté Lyrique à Paris.

  • Silly Boy Blue s’émancipe

Quelque part entre Desire et David Bowie, à qui elle emprunte son pseudonyme, puisé dans une de ses chansons, Silly Boy Blue est le projet d’une prometteuse artiste totalement investie dans son processus créatif. Cette jeune nantaise a débuté dans le duo Pegase.

L’un de ses derniers titres, avec sa pop mélancolique et éthérée, « The Fight » est actuellement défendu sur scène dans le cadre d’une petite tournée où elle partage l’affiche avec Requin Chagrin.

Silly Boy Blue sera ce jeudi 13 décembre 2018 au Fgo – Barbara à Paris avec Tryphème et Appolo Noir, le jeudi 21 mars 2019 à l’Ubu à Rennes ou le jeudi 28 mars 2019 au Krakatoa à Mérignac dans le le cadre du festival Les femmes s’en mêlent.   

Previous ArticleNext Article
X
X