Le tour du monde des festivals en 7 destinations Commentaires fermés sur Le tour du monde des festivals en 7 destinations 1705

Il y a largement dans le monde de quoi combler les amateurs de festivals. En fonction des fuseaux horaires, des décalages saisonniers, le public peut désormais à l’heure du voyage par avion « low cost » quasiment se téléporter pour assister à un concert de son groupe préféré. Dans les paysages et l’environnement les plus exotiques qui soient. De l’Islande au Japon en passant par le Maroc ou l’Australie, petit tour du monde de la planète festivals.

  • Le Falls Festival en Australie ou les Vieilles Charrues caniculaires à l’échelle d’un continent

Le Falls Festival en Australie, c’est maintenant. Et les amateurs de festivals aux températures estivales y trouveront largement leur compte. Il faut dire que ce pays aux antipodes traverse actuellement une vague de chaleur particulièrement intense. Se déroulant lors des fêtes de fin d’année en différents lieux du continent australien (Lorne près de Victoria, Marion Bay en Tasmanie, Yelgun au New South Wales, Fremantle en Australie occidentale), ce festival est à l’image de ce pays démesuré et extrême, patrie des dangereuses araignées et quatorze fois plus grand que la France.

Actif depuis 1993 (d’abord sous le nom de Rock Above The Falls), le Falls festival prépare sa 26ème édition avec des stars telles qu’Interpol, Anderson .Paak & The Free Nationals, Chvrches, Toto ou encore Dizzee Rascal qui y donnera une date australienne exclusive.

Le Falls Festival se déroule les 28, 29, 30 et 31 décembre 2018 à Lorne, 29, 30 et 31 décembre à Marion Bay, le 31 décembre, 1er et 2 janvier 2019 à Byron Bay, les 5 et 6 janvier 2019 à Fremantle.     

  • Le DGTL Santiago nouvelle franchise sud américaine d’un concept ayant essaimé discrètement un peu partout sur le planisphère 

Début mai 2019, la seconde édition du DGTL chilien débutera. D’origine néerlandaise, cet évènement a essaimé non seulement au Chili ou au Brésil mais aussi en Espagne ou en Israël. La spécialité de cette franchise ?  L’électronique et la techno au sens large, ce qui en fait une sorte d’équivalent dancefloor du Lollapalooza américain.

Il faut dire que les Pays-Bas, même si c’est méconnu, sont un des points névralgiques des grands raouts techno, en particulier sur le versant hardcore. Au Chili, en partie patrie de Ricardo Villalobos, le tempo est cependant plus subtil, alangui, latin, rêveur. Même si l’allemand Ben Klock était de la partie l’an dernier, aux côtés de Chris Liebing ou d’Adriatique.

Le coup d’envoi de DGTL Santiago sera lancé le 3 mai 2019.

  • Mawazine à Rabat au Maroc se paye la crème du rap

Le plus américain des rappeurs marocains, French Montana, sorte de trait d’union entre Casablanca et le south Bronx, s’est produit à Rabat en 2018, lors de la dernière édition du festival Mawazine, la dix-septième. Et ce aux côtés de Bruno Mars, de Jamiroquai, de Seun Kuti, de Texas ou The Weeknd. Sans oublier les saveurs plus locales de Wael Jassar, de Majida El Roumi, de Kadim Al Sahir et de Hiba Tawaji.

Créé en 2001 sous le patronage du suzerain Mohammed VI et organisé par l’association Maroc Cultures, Mawazine se présente comme le rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de musique avec, ces dernières années, plus de deux millions et demi de spectateurs en moyenne revendiqués. Avec des concerts à 90% gratuits d’accès. Et donc une fenêtre largement ouverte sur les marques et le sponsoring.

L’édition 2019 de Mawazine se tiendra du 21 au 29 juin 2019.

  • Festival Secret Solstice rêve boréal sur le toit du monde à Reykjavik

Pays profondément en phase avec la nature, qui y est souvent d’une beauté aride à couper le souffle mais aussi très menaçante, l’Islande est aussi une terre de festivals, avec par exemple Iceland Airwaves (electro), Saga Fest (hippie) ou Eistnaflug (metal). Certains peuvent prétendre à eux seuls rassembler l’essentiel de la population. Relativement récent par rapport à d’autres, Secret Solstice se pare d’une aura inattendue et imbriquée avec les éléments locaux puisqu’il permet de participer à une fête sur un bateau ou au sein d’une grotte glaciaire, avec même un jacuzzi sur le site du festival.

En 2019, il mettra à son, affiche des pointures internationales telles que Morcheeba, Martin Garrix et devrait même créer l’évènement avec les russes Pussy Riot.

Le prochain Secret Sostice se déroulera du 21 au 23 juin 2019.

  • Present Perfect Festival le festival electro russe plus que parfait

Le Present Perfect Festival s’est imposéprincipalement à Saint-Petersbourg mais aussi à Moscou, comme un des grands rendez-vous techno mondiaux. Il faut bien avouer que l’ex-URSS produit désormais des artistes mutants réellement dignes d’intérêt, qu’il s’agisse de Dasha Rush, Tommy Cash ou de Kedr Livanskiy.

Voilà un festival d’art contemporain et de musique électronique, comparable à Scopitone à Nantes, organisé sur trois jours. Il y présente, dans le cadre du Musée de street-art de la capitale, des expositions et des concerts, ainsi que des conférences d’artistes venus du monde entier. On a pu par la passé y écouter et y danser sur les sonorités internationales de DMX Crew (Grande-Bretagne), The Black Madonna (Etats-Unis), Ben UFO ou Daniel Avery (Royaume-Uni).

Le cru 2019 du Present Perfect Festival est annoncé du 26 au 28 juillet 2019.

  • Le Fuji Rock Festival majestueux pic d’audience estival de l’archipel nippon

Franz Ferdinand, The Cure, Arcade Fire, Coldplay, Muse, Oasis…un véritable concentré d’esprit pop international a défilé à l’ombre du mont Fuji depuis 1997, date de l’érection de la première édition de ce festival. Même si cette année là, un ouragan avait détruit les installations du festival, sans heureusement faire de victimes.

Le festival reste localisé au milieu des montagnes, à la station de ski de Naeba, où convergent des milliers de personnes.

Le Fuji Rock Festival est prévu du vendredi 26 juillet 2019 au dimanche 28 juillet 2019.

  • Rock In Rio 2019 sous le signe du metal le plus pointu

La culture la plus rebelle et la plus anticonformiste résistera-t-elle au populisme droitier du nouveau président brésilien Jair Bolsonaro ? Rock In Rio, festival majeur en Amérique du Sud se déroulera en tout cas en 2019. Pas loin d’être une légende ce festival. Il peut se targuer d’avoir à son tableau de chasse Queen période Freddy Mercury ou même Slipknot.

Côté metal, d’ailleurs, la prochaine édition proposera des performances de Iron Maiden, de Scorpions, de Megadeth, d’Helloween ou de Sepultura.

Le festival se tiendra à Rio de Janeiro les 27-29 septembre 2019, les 3 et 6 octobre 2019.

Previous ArticleNext Article
X
X