TransMusicales de Rennes 2014 : les 10 premières pépites dévoilées Commentaires fermés sur TransMusicales de Rennes 2014 : les 10 premières pépites dévoilées 443

La programmation des TransMusicales de Rennes va « vers l’inconnu et au-delà »! Pour sa nouvelle édition 2014, le festival mise encore et toujours sur l’utral pointu, les pépites, et évitent -par principe peut être- tous les sentiers battus pour proposer une affiche tournée vers l’avenir. 

Le festival, qui doit proposer 80 artistes en tout, pour son édition qui se déroulera du 3 au 7 décembre 2014, a déjà levé le voile sur 10 premiers noms.

 

  • DBFC

Bertrand Lacombe est le fondacteur de DBFC, qu’il situe entre Depeche Mode et LCD Soundsystem. A ses côtés, se trouve avid Shaw, le bassiste Antoine (également membre de Dombrance) et Guillaume, batteur de Rachid Taha. A noter : DBFC est déjà dans le buzz et la hype, puisque  la marque Gucci a choisi un titre pour la bande son de son dernier défilé de mode parisien…

  • Ben Sorte Skoll

Ex Trio, et nouveau duo, Den Sorte Skole existe depuis 2003.. déjà. Il ont signé un ouvra massif en 2013, « Lektion #3 », qui mêle les samples et autres emprunts au Maroc, l’Inde, la dub et l’électro minimaliste allemande. Un Ovni à découvrir aux TransMusicales 2014.

 

  • I me mine

La formation toulousaine a trouvé son nom à la dernière ligne de l’album « Let it be » des Beatles… Une signature en somme puisque le groupe évolue dans un univers rock 60’s et pshyché addictif. 

 

  • Lizzo

Attention, buzz en vue! L’Américaine Lizzo (hip-hop) évolue entre l’univers de Queen Latifah et  de Missy Elliott. Des références qui en font à coup sûr la nouvelle coqueluche de la presse US. TIME l’a désignée comme « nouveau talent à surveiller ». Une bombe ambulante !

 

  • Meta Meta

Les Trans sont aller dénicher au Brésil ce groupe qui ne ressemble à personne d’autre. Reprises, influences rumba et pop… ils s’affranchissent de tous les clivages musicaux pour inventer leur propre genre. 

 

  • Molotov Jukebox

Mené par Natalia Tena et le violoniste Sam Apley, Molotov Jukebox invite le gypstep: un mélange piquant et inclassables, aux frontières des sources latines, de la soul et de la pop.

 

  • Naked On drugs

Le duo (devenu quintette) est formé autour de Luke Byron Scott et Sébastien Perrin. Ils présentent tous un univers post-punk du Nord de L’Angleterre, où les violons et clarinettes se perdent parfois.  .

 

  • Kate Tempest

Voici une nouvelle recrue à surveiller de prêt: la songwriter Kate Tempest, dont le nom Shakespearien fait déjà rêver. Issue du collectif Sound Of Rum elle a enregistré un premier album sur le label Big Dada, produit par l’éminent Dan Carey (Hot Chip, Franz Ferdinand). Un must.

 

  • Thylacine

Cocorico! L’Angevin Thylacine représentera l’Hexagone et son savoir faire électro touche à tout, où la musique, les beats et l’image ne font plus qu’un. 

  • Vaudou Game

Exclu et première: les Transmusicales accueillent Vaudou Game. Un mélange atypique entre origines vaudou du Togo, l’Afrofunk de Fela Kuti, la soul et le rythm’n blues. Sur la scène des Trans Musicales et pour la première fois en France, l’initiateur du projet, Peter Solo,  sera rejoint par son oncle, le légendaire Roger Damawuzan, considéré jadis comme le « James Brown togolais » !

Previous ArticleNext Article
X
X