9 titres incontournables de Téléphone à guetter en live avec Les Insus ? 0 621

  • Métro (C’est trop)

 

« Métro (c’est trop) » figure sur le premier 45 tours autoproduit de Téléphone. Avant de se nommer ainsi, le groupe se fait d’abord appeler « point d’exclamation » (!), d’où le point d’interrogation accolé aux Insus ? lors de la simili re-formation du groupe, sans la bassiste Corine Marienneau.

Le premier concert de ! se déroule au Centre américain à Paris. Le quatuor Téléphone se produira lui ensuite pour sa première performance « live » dans le métro parisien, à la station République.

  • Hygiaphone

 

« Hygiaphone » est lui aussi au menu du premier 45 tours du groupe. C’est ce disque vendu à la sortie des clubs et des MJC où le jeune groupe se produit qui l’amènera à être repéré par Philippe Constantin, un des plus célèbres directeurs artistiques de l’histoire de l’industrie du disque française (qui donnera son nom à un prix).

Téléphone est alors signé chez Pathé-Marconi.

  • La bombe humaine

 

Un titre raz-de-marée, énorme tube de son époque, qui figure comme un autre hit, « Fait divers », sur « Crache ton venin », le deuxième album de Téléphone produit par Martin Rushent (Buzzcocks). Un parrainage placé sous le signe du punk rock british le plus mélodique.

Histoire de faire taire une bonne fois pour toutes ceux qui arguent que Téléphone n’est qu’une copie palote et franchouillarde des Rolling Stones.

  • Argent trop cher

 

Après « Téléphone Public », documentaire de Jean-Marie Perrier, sort un nouvel album en 1979 intitulé « Au coeur de la nuit ». Le groupe vient à la fois de se produire devant 100.000 personnes à la Fête de l’Humanité et de tourner en Angleterre et aux Etats-Unis.

C’est sur ce disque que figure « Argent trop cher », un autre titre emblématique. Légèrement nihiliste (mais pas trop quand même), il s’agira du seul single tiré de l’album. Il atteindra la vingt-septième place du classement des ventes de l’époque.

  • Ça (C’est vraiment toi)

 

Téléphone a quitté Pathé pour signer chez Virgin et y sort « Dure limite » en 1982  Le disque voit le jour juste avant que le groupe ne connaisse la consécration en ouvrant pour les Rolling Stones à l’Hippodrome de Paris.

Avec son riff emprunté au « Lucille » de Little Richard, « Ça (C’est vraiment toi) » est un des titres les plus classiquement rock d’un album qui prétend par ailleurs suivre les évolutions stylistiques d’un groupe punk comme The Clash.

  • Cendrillon

 

Ballade composée et interprétée par le guitariste et chanteur Louis Bertignac, « Cendrillon » se classera bien, à la quatorzième place des ventes de singles, dans la foulée du succès de « Ça (C’est vraiment toi) » qui était lui même monté à la cinquième place.

« Cendrillon » est la chanson la plus écoutée de Téléphone sur les plates formes d’écoutes Spotify ou Deezer.

  • New York avec toi

 

Avec son accordéon atypique qui préfigure les métissages des Négresses Vertes tout en étant une façon assumée de se placer dans une continuité parigote, « New York avec toi » de Téléphone est un de ses titres les plus originaux.

Il figure sur l’album « Un autre monde » réalisé par Glyn Johns, remarqué auparavant auprès des Rolling Stones et des Who.

  • Un autre monde

 

C’est le titre qui donne son nom à l’album de 1984 et un des plus importants succès de Téléphone, grâce aussi à une vidéo qui a marqué l’histoire du clip, réalisée par Jean-Baptiste Mondino (qui avait déjà réalisé la pochette de l’album « Crache ton venin »).

Un disque qui échoue de peu à se classer en tête du Top 50 à l’époque. « Un autre monde » n’en deviendra pas moins l’hymne publicitaire officiel du Parti socialiste, qui avait à l’époque attendu quelques années avant d’entonner le refrain du tournant de la rigueur.

  • Le jour s’est levé

 

Titre se voulant crépusculaire et mélancolique, « Le jour s’est levé » sort en 1985, alors que les membres du groupe se déchirent. Quelques semaines avant que Téléphone n’annonce officiellement sa fin.

Lorsque le groupe se sépare en avril 1986, le titre était encore présent dans le Top 50, où il monta jusqu’à la quatrième place. Il sera repris par des artistes aussi divers que la chorale féminine Scala & Kolacny Brothers, Yannick Noah, Vox Angeli.

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X
X