5 artistes rap à découvrir en concert en janvier 2015 0 224

Gangsta à bimbos, jazzy sophistiqué, ironique régional, mature et politique, violent et sombre. Qu’il soit américain ou français, le rap est bien le genre le plus protéiforme de la musique moderne. Démonstration aux cinq coins de l’Hexagone avec une sélection de concerts ciblés.

Nipsey Hussle prêt à succéder à Snoop Dogg le 14 janvier 2015 à La Maroquinerie à Paris

Nipsey Hussle incarne la nouvelle génération de rappeurs « west coast », c’est à dire originaires de Los Angeles. Totalement imbibé de l’influence du maître du genre Snoop Dogg, ce jeune artiste semble profiter de la brèche ouverte par son aîné le « doggfather », qui, même s’il reste une formidable pompe à dollars, semble avoir perdu le cap de sa carrière, entre ses déclarations homophobes à scandale, son pseudo-revival reggae et ses duos improbables (Psy, David Carreira).

Après une série de mixtapes, Nipsey Hussle sort son premier album « Victory Lap ». Ce MC en activité depuis 2005 distille son rap au flow funky et nonchalant, totalement décomplexé quand à l’utilisation de samples aussi énormes qu’un éléphant dans un jeu de quilles (ici, sur le titre « Hussle in the house », un sample efficace de Kriss Kross, le duo de rappeurs ayant connu le succès à 12 ans).

22 euros

La « old school » DJ Numark/Slimkid3 le 23 janvier 2015 aux Trinitaires à Metz  

DJ Numark et Slimkid3, c’est l’alliance de deux pointures en provenance de formations marquantes du hip hop des années 90. DJ Numark est le responsable du son très « back in the days », chaud, live et vieille école de Jurassic 5. Quand à SlimKid 3, il fut l’une des voix de The Pharcyde, groupe de rap californien à l’opposé des clichés « west coast » et qui incarnait bien au contraire une certaine idée du hip hop sophistiqué avec des textes alambiqués, des samples futés et une atmosphère jazzy à rebours des canons g-funk moelleux de Los Angeles.

Le duo qui vient de sortir un album sur le label californien Delicious Vinyl y a convoqué des invités prestigieux tels que le mythique Del Tha Funky Homosapien de Hieroglyphics ou Murs, du label Def Jux d’El-P. Sur scène, ils se produisent avec le renfort d’une solide ossature rythmique basse/batterie.

12,70 euros

MC Circulaire ou la « Ouest Coast » le 24 janvier 2015 au db à Narbonne

Du rap de Vendéen, identitaire pour rigoler (en tout cas on l’espère) qui se produira à Narbonne, en plein Languedoc-Roussillon. L’occasion de réaffirmer leurs slogans régionalistes à la petite semaine (« 44 = BZH ») en plein pays occitan. Souvent hilarant, dans la lignée de Svinkels, TTC, Kamini ou du fameux « Roule tout doux dans le 25 » qui eut son heure de gloire dans le Doubs en Franche-Comté, MC Circulaire rafle en tout cas la palme du pseudonyme le plus décalé.  

Reste à savoir si ce rap pas sérieux pour deux sous peut plaire aux puristes du hip-hop comme aux néophytes.

6,80 euros

Les commandeurs IAM le 29 janvier 2015 à La Commanderie à Dole

Sortes d’éminences du rap français, en même temps qu’ils en sont la véritable conscience politique (on a hâte d’entendre Akhenaton s’exprimer sur la glissade infernale de l’époque), IAM s’est toujours produit partout en France. L’an dernier, on les croisait à Saint-Nazaire, les voici désormais à Dole, en plein Jura, à quelques kilomètres des bastions ouvriéristes que furent Peugeot et Lip.

30,80 euros

Mobb Deep ténors hardcore à l’autre Canal à Nancy le 31 janvier 2015

Attention, légendes bien vivaces. Mobb Deep est à la fois le secret le mieux gardé de New York et aussi un des groupes qui a le plus marqué sa génération après Eric B. and Rakim et Gang Staar, émergeant en même temps que le Wu-Tang Clan.

Mais là où le Wu puise son énergie dans la luxuriance de ses samples et des flows tentaculaires d’une armée de MC, Mobb Deep fait claquer ses rythmes comme des détonations sèches, utilisant le minimum mélodique vital, une boucle de piano par ci, un sample jazzy par là. Faisant ricocher les flows complémentaires de ses deux MC Havoc et Prodigy.

Très influents en France, ce duo a sorti en 2014 son huitième album, « The Infamous Mobb Deep ».

(19 euros à 24,50 euros)

 

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

X
X