Bilan en or pour le Reggae Sun Ska 2018 0

Le Reggae Sun Ska vient de s’achever. Du 3 au 5 août à Vertheuil, 27 000 festivaliers et 670 bénévoles ont pu apprécier le nouveau site, entre forêt, vignobles et océan, le tout rythmé par une programmation et des animations variées, avec une cinquantaine de groupes à l’affiche,soit environ 400 artistes.

La légende vivante Ken Boothe a offert un show exceptionnel,  Jimmy Cliff était aussi de la partie, comme les Anglais de The Selecters, Chinese Man, Toure Kunda, Naâman et Demi-Portion. La scène Dub Foundation a vu défiler des grands noms tels qu’Adrian Sherwood, Stand High Patrol, Channel One sur la sono de Legal Shot Sound System…

Pour la première fois dans l’histoire du festival, une scène regroupant des musiciennes reggae exclusivement féminines a fait vibrer les festivaliers lors de la soirée de samedi ! Et l’on a aussi tenu à programmer sur toutes les scènes un nombre conséquent d’artistes féminines, dans un souci constant d’une représentation plus fidèle à la réalité de l’offre artistique mondiale : Hollie Cook et sa grande liberté de ton, toute en décontraction, Jah 9 et ses vibes fabuleuses, sans oublier Alam dont la chanteuse française Marie est déjà (re)connue au-delà de nos frontières, et la vibe communicative de Kristel ou encore de Mo’ Kalamity…

Reggae Sun Ska plus fort que jamais

« Cette année, nous avons vécu des moments marquants bien en amont du festival, avec un retour quelque peu précipité dans le Médoc, qui a su, au début, nous donner quelques sueurs froides. Mais nous sommes fiers, avouons-le, d’avoir su garder notre sang froid puis retroussé nos manches sans tarder, et bénéficié du soutien inconditionnel de nos bénévoles, de nos partenaires, de nos prestataires et de nos équipes, qu’on remercie tous du fond du cœur. Le défi a été relevé en un temps-record de six mois ! Le nouveau plan d’implantation du festival a bien fonctionné, tel qu’il avait été conçu, c’est-à-dire comme un lieu de vie et de partage, dont l’ergonomie favorise les échanges spontanés entre festivaliers, et la création de liens. Dans le Sun Ska Village, la présence des associations était encore mieux valorisée de par sa situation en pourtour des huit hectares circulaires de la chêneraie protégée. Le parking et le camping étaient à proximité du site, ce qui fut bienvenu en cette période caniculaire. La logistique n’a souffert d’aucun « coup de chaud », malgré le grand challenge que cela représentait. Les retours des festivaliers sont très positifs quant au retour du Sun Ska dans le Médoc, et cela nous motive à faire encore mieux l’an prochain, avec plus de temps pour bien faire ! » explique le Reggae Sun Ska.

Une année 2018 excellente pour le RSK

En quelques chiffres, le Reggae Sun Ska 2018, c’était 27 000 festivaliers et 670 bénévoles,  3 jours caniculaires , 700 000 litres d’eau consommées pour les douches et sanitaires, 30 000 mégots collectés pour valorisation, 2000 préservatifs distribués, 127 employés, 256 prestataires, 115 agents de sécurité et contrôle, 79 secouristes et médecins, une centaine de journalistes et photographes, des dizaines de partenaires et associations locales pleinement impliqués.

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.