5 pionnières du reggae féminin

Le reggae féminin n’est pas une anomalie en Jamaïque, où les femmes portent la tête haute et ont d’ailleurs le droit de vote depuis 1944, comme les françaises. Cette appropriation du genre par des musiciennes ne date pas d’hier, son principal épicentre se nommant Studio One dans les 60’s, autour de figures telles que « Sir » Coxsone et sa mère Doris Darlington. Une deuxième vague s’est ensuite structurée autour des I-Threes, les choristes féminines de Bob Marley. Petit condensé de l’histoire du reggae féminin.

X
X