Boys Noize, Kelsey Lu et Chilly Gonzales sortent le tétanisant Ride or Die Commentaires fermés sur Boys Noize, Kelsey Lu et Chilly Gonzales sortent le tétanisant Ride or Die 772

Boys Noize, Kelsey Lu et Chilly Gonzales sortent le tétanisant Ride or Die

Boys Noize, Kelsey Lu et Chilly Gonzales s’associent pour le single Ride or Die et son clip en animation proprement hallucinant sur Concertlive.

Kelsey Lu, Gonzales et Boys Noize s’associent pour ce single de confinement qui évoque le Covid et nos vies diminuées, dans l’attente d’une reprise des concerts.

Kelsey Lu et Boys Noize ont annoncé leur première collaboration « Ride or Die » avec Chilly Gonzales. Ride or Die est une collaboration de Kelsey Lu et Boys Noize avec un invité de marque : Chilly Gonzales.
C’est le studio Art Camp, basé à New York, qui a réalisé et animé la vidéo basée sur 4000 pages dessinées à la main pour accompagner la première collaboration musicale de Boys Noize et de la violoncelliste Kelsey Lu. Le titre a d’abord été vendu via une vente aux enchères sous forme de NFT (non fungible token), un nouvel ovni de la blockchain qui connaît un emballement depuis quelques semaines, notamment dans les arts visuels.
La chanson est accompagnée d’une vidéo réalisée et animée par Art Camp, Danae Gosset et Danica Tan, basée sur 4000 pages de dessins faits à la main.

Voici la vidéo de Boys Noize & Kelsey Lu – « Ride Or Die » feat. Chilly Gonzales :

Boys Noize & Kelsey Lu – « Ride Or Die » feat. Chilly Gonzales

Voici aussi le clip de Boys Noize – « IU » (feat. Corbin) :

Boys Noize – « IU » (feat. Corbin)

Kelsey Lu est une violoncelliste de formation classique originaire de Charlotte, en Caroline du Nord, et aujourd’hui installée à Londres. Le travail de Kelsey Lu navigue entre les arts visuels, la performance, l’art thérapie et la musique. Elle a collaboré avec des artistes comme Sampha, Florence + The Machine, Skrillex et Solange.

L’arrivée inattendue de percussions techno délirantes en fin de morceau métamorphose totalement la chanson qui passe de la tristesse à l’espoir, avant de s’achever en hymne. On peut facilement imaginer être accompagné par le rugissement d’une foule extatique dans un concert ou un club. Nous ne savons toujours pas quand de tels moments reviendront, et notre mélancolie demeure, mais en accélérant à 140 bpm, nous savons qu’il y a de la lumière qui nous attend au bout du tunnel.

Lien digital de Ride or Die

Boys Noize, Concertlive
Boys Noize, Concertlive
Previous ArticleNext Article
X
X